Laboté se teste en grands magasins

Jusqu’au 18 février, Laboté prend ses marques au BHV Marais, avant de s’installer du 26 février au 28 mars au rez-de-chaussée des Galeries Lafayette Haussmann. Dans ces lieux éphémères, la griffe de cosmétique présentera son concept. « Toutes les commandes sont envoyées au laboratoire de la rue Madame, qui traite les profils et livre par coursier soit au BHV dans l'heure soit au domicile des clients s'ils habitent Paris », précise la marque, qui pousse très loin le concept du sur-mesure.


Boutique Laboté de la rue Madame à Paris - DR

Fondée par Lucile Battail, Laboté propose des crèmes à partir de 55 euros (jour, nuit ou sérum) adaptées à chaque problématique grâce à une exploration de peau et du mode de vie, couplée à un algorithme. Les produits conçus à base d’ingrédients naturels sont ensuite fabriqués à la commande dans la jolie boutique-laboratoire de la rue Madame à Paris, grâce à un système de formulation à froid breveté en 2016 après deux ans de recherche. 
 
Diplômée de la faculté de Pharmacie de Paris et d'HEC, Lucile Battail a également eu la bonne idée de proposer des packagings personnalisables tout à fait dans l’air du temps. Un concept qui a séduit BPI et le fonds Otium Capital – qui a notamment investi dans Même, Merci Handy ou Oh My Cream ! -, auprès desquels la marque a respectivement levé 500 000 et un million d’euros en 2016. Une opération qui lui a permis d’ouvrir en 2017 sa boutique peu de temps après son son site Internet, sur lequel le diagnostic est réalisable.
 
En s’installant de façon éphémère dans les grands magasins, Laboté booste sa visibilité et pourrait ouvrir d’autres boutiques-ateliers.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - DiversDistribution