Maison Labiche appuie son développement avec une nouvelle adresse

C’est dans une ancienne boutique Bill Tornade que la griffe Maison Labiche a choisi d’installer son nouveau magasin parisien. Sis au 105, rue Vieille-du-Temple, dans le IIIe arrondissement, il remplace l’adresse dont la marque disposait rue de Poitou depuis 2016. Deux fois plus spacieux (il totalise 60 mètres carrés) et stratégique (il fait l’angle de la rue du Perche), il affirme haut et fort les nouvelles ambitions de la griffe lancée par Marie Welte et Jenny Richard en 2011, rejointes par Jean-Baptiste Richard, le frère de la seconde, deux ans plus tard.
 
La nouvelle boutique de Maison Labiche - Hervé Goluza

Si Maison Labiche a pu s’offrir un lieu de cette envergure, c’est notamment parce qu’en 2017, le fonds d’investissement M Capital Partners a injecté 1,3 million d’euros dans l’entreprise que Jenny  Richard a quittée il y a trois ans. « Cette somme nous a permis d’investir dans une équipe, nous sommes désormais 21 à travailler pour la marque », explique Jean-Baptiste Richard. « Elle devrait aussi nous permettre de développer le retail. L’idée, c’est que dans trois ans nous disposions de six à huit boutiques », poursuit celui chargé de l’aspect business de la griffe.
 
La marque, qui testera un pop-up store dans une autre ville française que la capitale à la fin de l’année, voudrait s’implanter en province rapidement avant d’ouvrir un second point de vente à Paris début 2019.

A l’étranger, Marie Welte et Jean-Baptiste Richard se concentrent sur la vente en wholesale, qui représente en tout 65 % de leur chiffre d’affaires. « Après la France, notre premier marché est l’Angleterre. Puis les Etats-Unis où nous venons de signer avec Saks Fifth Avenue et où nous sommes distribués chez The Webster, pour lequel nous avons imaginé une collection exclusive à l’occasion de son ouverture à New York », précise Jean-Baptiste Richard. C’est dans cette région du monde que les entrepreneurs ont décidé de concentrer leurs efforts tant elle semble présenter un important potentiel pour Maison Labiche.
 
En parallèle, Maison Labiche, qui s’est fait connaître par ses T-shirts brodés et personnalisables, « un produit populaire qui s’adresse vraiment à tous », selon Marie Welte, cofondatrice et responsable du style de la griffe, a élargi ses collections et propose désormais un vestiaire complet.
 
La collection printemps-été 2018 de Maison Labiche - Maison Labiche

Pourtant, la nouvelle boutique de la rue Vieille-du-Temple met l’accent sur la personnalisation, avec un comptoir dévolu aux broderies et un mur entier consacré aux différents modèles sur lesquels les apposer. Sweatshirts, marinières, bodys, le choix est large et devrait encore s’agrandir puisque Marie Welte et Jean-Baptiste Richard veulent pousser encore plus loin le concept. Avec de nouveaux produits à customiser selon ses goûts, donc, mais aussi une nouvelle police d’écriture pour les broderies, des patchs, etc.
 
« Nous voulons faire en sorte qu’à terme, la majorité des produits soit personnalisable, pour contrôler nos stocks et ajuster notre offre en fonction de la demande de nos clients. Ce qui signifie moins de production, moins de consommation, moins de soldes également », précise Jean-Baptiste Richard, soucieux d’inscrire la griffe dans une démarche plus responsable.
 
En attendant ces nouvelles évolutions, la marque a prévu de dévoiler une collaboration avec Pokemon en novembre prochain, composée de T-shirts et de casquettes, disponible en boutique et en grands magasins, ainsi que dans une sélection de points de vente à l’étranger. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDistribution