Milan Fashion Week : Versace retourne à ses racines, Donatella quitte le show

La maison Versace a disséqué son propre ADN au cours du dernier défilé qui avait lieu dans son palazzo historique dans le centre de Milan samedi soir. Le départ précipité de Donatella, qui a une nouvelle fois quitté l'événement sans s'adresser à la presse, alimente les spéculations sur l'avenir de la marque.


Versace revient à ses racines - collection Homme printemps-été 2018

Donatella a salué le public dans une robe sans manches en patchwork de morceaux de soie byzantine, après avoir marché sur le podium en verre installé dans la cour de son palazzo. Après quoi elle a saisi la main de son garde du corps de toujours, Gabrielle, et s'est éclipsée par une porte dérobée.

L'idée principale du défilé (voir les silhouettes ici) venait de la Rome antique - de gros imprimés noir et blanc représentant notamment des frises romaines, des rinceaux classiques, des têtes de Méduse, des médaillons et des visages de dieux marins. Dans les faits, il s'agit d'imprimés Versace actualisés, utilisés sur des jupes en soie ultra fluide, placés sur des blousons en denim ou sur des smokings d'été pour les hommes - ou bien, pour les femmes, sur des robes de cocktail impeccables ou des robes-T-shirt. 

Presque un tiers des looks du défilé étaient portés par des femmes, le point culminant arrivant avec le top-modèle russe Natasha Poly, qui s'était glissée dans une petite robe noire brodée de couronnes en cristal.
 
Une série de looks en cuir à carreaux rouge sang, noir et blanc rappelait les jours glorieux du défunt Gianni Versace, dans les années 1990, quand la marque atteignait les hautes sphères de la mode. Un retour bienvenu aux racines de la maison, après plusieurs saisons de sportswear très technique. Pas étonnant que l'invitation annonce : « Meet at my place » (Venez à la maison). 

Toutefois, malgré l'ovation chaleureuse, pour la troisième fois consécutive, Donatella a disparu de ses quartiers de la via Gesso après le défilé. Ce qui n'aura pour finalité que d'alimenter les rumeurs à propos de l'avenir de la marque. Ce printemps, la moitié des experts de la mode prédisait l'arrivée imminente de Riccardo Tisci. Désormais, la rumeur milanaise raconte que les négociations entre la maison et le créateur se sont refroidies. 

Traduit par

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterDéfilés