Plus de 700 000 visiteurs pour l'exposition Christian Dior

Paris, 8 jan 2018 (AFP) - Quelque 708 000 personnes ont visité l'exposition consacrée à Christian Dior au Musée des Arts décoratifs (qu'il faut désormais appeler MAD) qui s'est achevée dimanche soir au bout de six mois, a annoncé lundi le musée, pour qui cette affluence constitue un record. Ouverte le 5 juillet 2017, l'exposition « Christian Dior, couturier du rêve » a été l'une des plus visitées l'an passé à Paris, après celle consacrée à la collection Chtchoukine à la Fondation Louis Vuitton (1,2 million de visiteurs).


Robe opéra bouffe de 1956 - Christian Dior, couturier du rêve

« Record absolu » en termes de fréquentation pour le musée, elle a attiré environ 50 % de visiteurs étrangers, a précisé à l'AFP le directeur général du « MAD », David Caméo. Cette rétrospective exceptionnelle, organisée avec le soutien de la maison Christian Dior à l'occasion des 70 ans de la griffe, nécessitait de s'armer de patience face aux files d'attente de quatre heures en moyenne.

Organisée sous la houlette d'Olivier Gabet, directeur du musée et commissaire de l'exposition avec l'historienne Florence Müller, elle rassemblait sur 3000 m2 quelque 300 robes de haute couture, un millier de documents et une centaine d'oeuvres d'art, dans une scénographie signée Nathalie Crinière.

Avec une fréquentation autour de 3 500 visiteurs par jour en moyenne et des pointes à plus de 6 000, l'exposition, qui était depuis le 26 décembre ouverte en nocturne jusqu'à 22 heures, a largement dépassé les « 400 000 visiteurs" initialement prévus par le musée.

Visitée par de nombreuses stars et personnalités, très médiatisée et largement relayée sur les réseaux sociaux, elle a engendré « un surplus de recettes important », a indiqué le directeur général, sans le chiffrer. Des fonds qui vont « nous permettre de nous engager dans des travaux importants, notamment de réaménagement d'ateliers de restauration, de rééquipement du musée », a-t-il indiqué.

En 2017, le Musée des Arts décoratifs, situé rue de Rivoli, et le musée Nissim de Camondo, qui font partie de la même association, ont attiré plus de 920 000 visiteurs au total, « chiffre jamais atteint dans la maison », a encore précisé David Caméo. Au MAD, les expositions les plus fréquentées jusque-là étaient celle consacrée à la poupée Barbie en 2016 (quelque 240 000 visiteurs en six mois) et Louis Vuitton - Marc Jacobs en 2012 (201 000 visiteurs en six mois).

Côté mode, le MAD va accueillir du 22 mars au 2 septembre une exposition sur « les années Hermès » de Martin Margiela, créateur belge aussi influent que mystérieux à qui sera également consacrée une rétrospective au Palais Galliera, musée de la mode de la ville de Paris, du 3 mars au 15 juillet.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Luxe - DiversEvénements