Topshop - Topman : vers des suppressions de postes au Royaume-Uni ?

Des centaines de magasins Topshop et Topman pourraient licencier une partie de leurs employés. La chaîne britannique, contrôlée par le groupe Arcadia, chercherait à rationaliser le fonctionnement de ses magasins pour compenser la baisse de fréquentation et la migration des clients vers la distribution e-commerce.


Royaume-Uni : des licenciements prévus chez Topshop et Topman

Les chaînes Asda, Tesco et Sainsbury’s ont également annoncé des réductions d'effectifs ce mois-ci et leurs responsables de magasins pourraient en faire les frais. Le groupe Arcadia semble envisager d'emprunter le même chemin.

En effet, dans les magasins où le groupe exploite à la fois ses deux marques Topshop et Topman par exemple, il emploie aussi deux responsables de magasin. Mais dans le futur, il envisage de n'employer qu'un seul manager pour les deux marques, selon certaines sources.

Certains rapports précisent aussi que les magasins Topshop et Topman séparés mais situés à proximité l'un de l'autre seront aussi supervisés par un seul responsable.

Arcadia contrôle actuellement 300 magasins Topshop et 250 magasins Topman. Les responsables étant les employés les mieux payés des équipes de vente, le groupe pourrait donc faire d'importantes économies en appliquant cette stratégie.

Économies non négligeables : en effet, la maison mère a dû faire face à des moments difficiles ces dernières années, de même que le reste du secteur de la distribution britannique. Même Topshop, autrefois invincible, y a laissé quelques plumes, que ce soit au Royaume-Uni ou à l'étranger.

La marque a fermé certains magasins à l'international, enregistrant même des échecs cuisants sur certains marchés, comme l'Australie et l'Espagne. Mais Topshop continue d'ouvrir des magasins en Chine, dans le cadre d'un accord de distribution, et de se développer au Royaume-Uni.

La marque doit aussi faire face à la croissance des ventes en ligne, qui font baisser la fréquentation de ses magasins, malgré son système click & collect (cliquer et retirer) qui reste efficace pour attirer la clientèle. Et Topshop demeure un acteur majeur de la distribution de mode en ligne.

Conclusion : la chaîne britannique doit trouver un modèle rentable pour ses magasins physiques et sur le long terme.

Un grand nombre de chaînes de mode envisagent actuellement des réductions de personnel, des baisses de loyer et même des fermetures de magasins. Les clients britanniques qui continuent de faire leurs achats dans des magasins physiques préfèrent de plus en plus les zones commerciales en dehors des villes et les grands centres commerciaux aux rues commerçantes et aux petits quartiers commerciaux, où de nombreux magasins sont encore situés.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresMode - DiversDistribution