×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
21 oct. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

AllyLikes, la nouvelle plateforme de fast-fashion d’Alibaba, entend bien doubler Shein

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
21 oct. 2021

Avec AllyLikes, le géant du e-commerce Alibaba cherche à détrôner son rival chinois Shein, qui jouit pour le moment d’une position de force dans le e-commerce de fast-fashion. Les clés de sa stratégie: des prix agressifs et une adaptation instantanée aux tendances.


allyLikes


Visant les marchés nord-américain et européen, AllyLikes propose des pièces tendance et bon marché livrées rapidement, ce qui n’est pas sans rappeler son concurrent Shein, positionné sur ce créneau et qui a déjà réussi à grignoter une importante part de marché à d’autres enseignes de retail physique et en ligne auprès des plus jeunes générations.

Avec une stratégie de notoriété basée sur des partenariats avec des influenceurs, la marque AllyLikes propose 500 nouveaux articles par semaine. Et si l’on en croit le succès du modèle d’activité de Shein, ce nouveau lancement sur le même segment pourrait bien faire un pied-de-nez à ceux qui prédisent la mort de la fast-fashion en vertu de l’éco-responsabilisation des consommateurs.

L’offre de produits est diversifiée, avec des robes à fleurs commençant autour de 15 euros, des combinaisons habillées aux alentour de 20 euros et des jeans allant de 15 à 35 euros environ. Et ce n’est pas tout: AllyLikes propose aussi des pulls, de la lingerie, des vêtements de sport, du loungewear, un déluge d’accessoires…

Ce nouveau lancement est une grande nouvelle, et pourtant, Alibaba n’en a pas beaucoup fait la promotion pour l’instant. D’ailleurs, c’est le blog technologique chinois Tech Planet qui s’en est fait l’écho cette semaine, car le site a commencé son activité en toute discrétion.

Son plus grand rival, Shein, a su habilement profiter des nouvelles habitudes d’achat de ses clientes, de plus en plus accoutumées à acheter leurs vêtements en ligne à l’étranger et à bas prix, du moment que les sites web proposent une grande variété d’articles dans toutes les tailles.

Et AllyLikes va avoir du pain sur la planche pour rattraper Shein, qui se veut aujourd’hui la destination shopping de référence pour les adeptes de mode à petit budget de la Génération Z. Proposant bien plus d’articles qu’AllyLikes chaque jour, il s’agit de l’une des applications de shopping les plus populaires de l’App Store d’Apple cette année.

Fondée il y a 13 ans, l’entreprise a doublé ses ventes l’année dernière, atteignant un chiffre d’affaires d’environ 8,60 milliards d’euros.

AllyLikes a donc un important retard à rattraper et les spécialistes s’interrogent sur la faisabilité de cette tâche, malgré les importantes ressources financières et techniques d’Alibaba. Attendons de voir.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com