×
Publié le
5 oct. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Armor Lux tisse aussi sa toile en dehors du littoral

Publié le
5 oct. 2021

Capitalisant sur son ancrage breton et la durabilité de ses produits, Armor Lux a su traverser la tempête de la crise sanitaire sans trop d’avaries. La marque quimpéroise, qui anime un parc de 85 magasins (dont 35 affiliés), a déjà repris le chemin des inaugurations de boutique, et entend miser sur des partenaires ambitieux pouvant ouvrir en affiliation plusieurs points de vente dans une même zone. Notamment hors du littoral où elle est moins présente.


La devanture du magasin de Saint-Etienne - Armor Lux


En 2021, Armor Lux s’est ainsi renforcée dans la région Rhône-Alpes en s’installant à Saint-Etienne, Beaune et Villefranche-sur-Saône par le biais d’un même affilié, qui inaugurera début octobre à Lyon une nouvelle unité sur la rue de Brest. "Notre objectif est d’arriver à conquérir des partenaires régionaux ayant les reins solides et une forte expertise locale", livre Frédéric Guillemot, directeur commercial d’Armor Lux, de retour sur le salon Franchise Expo après deux ans d’absence en raison du Covid-19. Une crise sanitaire qui a affecté l’entreprise mais a peu pesé sur ses ventes, puisque celles-ci se sont maintenues en 2020 (à 95 millions d’euros), et qu’une hausse de 10% en comparable est envisagée pour 2021.

Des magasins affiliés ont aussi été installés à Landerneau en août et à Bayeux en septembre, tandis qu’une autre unité doit ouvrir le mois prochain à Fouesnant. L’entreprise née en 1938, qui opère aussi sur le marché du vêtement d’image à destination des professionnels, poursuit également les ouvertures en propre avec de nouveaux points de vente implantés cette année à Quiberon et Belle-Île.

"Des emplacements très qualitatifs" ont également été acquis à Dijon et Aix-en-Provence, pour une inauguration prévue en 2022. De premiers jalons posés en succursale, afin de renforcer la notoriété de la marque, et pourquoi pas inciter des affiliés à poursuivre le maillage dans ces régions.


Un concept modernisé qui conserve des touches marines - Armor Lux


Au total, une douzaine de nouvelles adresses auront été ajoutées cette année au réseau, qui voit aussi fermer quelques unités peu dynamiques, comme à Tarbes, Sainte-Maxime et Besançon. "Pour certains affiliés, la transmission du magasin au moment de la retraite est un souci. A Mont-de-Marsan, un repreneur a été trouvé in extremis", évoque Frédéric Guillemot.


Collection automne 2021 - Armor Lux


Armor Lux, qui se focalise sur des emplacements de centre-ville de 60 à 80 mètres carrés, entend faire passer à ses clients "des valeurs de consommation et d’entreprise centrées sur la qualité et le durable". 40% de sa production est réalisée sur son site de Quimper, où une centaine de métiers à tricoter circulaires sont mis à contribution. En 2019, la société dirigée par Jean-Guy Le Floch et Michel Guéguen a repris un autre gardien du savoir-faire local, l’entreprise Fileuse d’Arvor.

Côté produit, près de la moitié de l’offre est composée d’iconiques pour la femme, l’homme et l’enfant, que l’on retrouve de saison en saison, comme la marinière, le caban ou le pull en laine. Un travail a en outre été effectué pour redynamiser l’offre de saison, afin d'offrir aux consommateurs "une proposition plus mode".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com