×
Publié le
6 nov. 2021
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Balmain nomme Lily Liu à la tête de la Grande Chine

Publié le
6 nov. 2021

Balmain accélère en Chine, son deuxième débouché après les Etats-Unis, à travers une nomination importante. La maison de luxe parisienne a débauché chez Versace sa nouvelle présidente pour la Grande Chine, en la personne de Lily Liu, grande experte du marché et du secteur du luxe. Cette dernière endossera le 12 novembre cette nouvelle fonction, créée pour l’occasion.


Olivier Rousteing lors du dernier défilé Balmain - © PixelFormula


Lily Liu officiait depuis deux ans en tant que vice-présidente de Versace pour la Chine. Elle affiche vingt-cinq ans d’expérience dans l’univers du luxe dans cette région. Elle a travaillé notamment pour Christian Dior Couture, Bottega Veneta et Lanvin, y occupant toujours des postes de direction.
 
"Alors que Balmain poursuit son expansion dans la région, nous sommes convaincus que Mme Liu aidera à guider à la fois la maison et son équipe en pleine croissance", déclare dans une note le PDG Jean-Jacques Guével, en soulignant que la griffe "a connu une forte croissance sur le marché chinois, notamment grâce à l’expansion de sa présence à Shenzhen et alors qu’elle s’apprête à ouvrir de nouveaux magasins à Chengdu, Chongqing et sur l'île de Hainan d'ici à janvier 2022."

Rachetée en 2016 par le fonds Mayhoola, appartenant à la famille royale qatari, la maison est pilotée à la direction artistique par Olivier Rousteing, qui a fêté récemment ses dix ans chez Balmain.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com