×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
11 oct. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Balmain: Olivier Rousteing révèle sur Instagram qu’il a été défiguré par des brûlures

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
11 oct. 2021

Olivier Rousteing, le directeur créatif de Balmain, a révélé ce week-end sur Instagram avoir subi de terribles brûlures dues à une explosion dans la cheminée de son appartement parisien.


Photo: @olivier_rousteing


"UN AN PLUS TARD, je me sens enfin prêt à partager cela. Je l’ai caché pendant trop longtemps et il est temps que vous le sachiez. Il y a exactement un an, la cheminée de ma maison a explosé. Le lendemain matin, je me suis réveillé à l’hôpital Saint Louis, à Paris. Les formidables équipes de cet hôpital, qui devaient faire face à un nombre dramatique de cas de COVID en même temps, m’ont prodigué des soins précieux. Je ne les remercierai jamais assez. J’ai tout fait pour dissimuler cette histoire et j’ai essayé de la garder secrète pendant trop longtemps. Seuls mon équipe et mes amis étaient dans la confidence", révèle Olivier Rousteing.

Dans la photo qui accompagne son post Instagram, Olivier Rousteing apparaît avec le visage brûlé, des bandages en gaze enveloppant son crâne, son torse et ses bras.

Plus d’un demi-million de followers ont déjà liké son post, tandis que ses amis et ses célèbres collègues lui envoient des messages de soutien. "Je suis tellement contente que tu ailles bien", dit Donatella Versace avec des emojis et des cœurs exprimant sa gratitude. Kim Kardashian, elle, écrit simplement: "Je t’aime".

Le créateur, âgé de 36 ans, explique qu’il a caché ses blessures sous des masques et des cols roulés après ce terrible accident domestique.

"Sincèrement, je ne comprends pas très bien pourquoi j’avais tellement honte, peut-être à cause de cette obsession de la perfection qui caractérise la mode et mes propres insécurités… Quand je me suis remis, j’ai travaillé jour et nuit pour oublier et j’ai créé toutes mes collections, en essayant de continuer à faire rêver les autres tout en dissimulant mes cicatrices avec des masques hygiéniques, des cols roulés, des manches longues et même des bagues superposées sur tous mes doigts pour donner mes interviews ou faire des shootings photos. Et j’ai réalisé que le pouvoir des réseaux sociaux, c’est de ne révéler que ce que l’on a envie ! Cela nous permet de créer notre propre légende, qui laisse de côté ce que nous ne voulons pas voir ou montrer. C’est notre nouveau monde. Maintenant, un an plus tard, je suis guéri, heureux et en bonne santé. Je réalise la chance que j’ai, et je remercie Dieu tous les jours", poursuit-il.

Le post a été publié près de deux semaines après l’organisation du défilé anniversaire à l’occasion de ses dix ans chez Balmain, qui a eu lieu devant une foule extatique de 6.000 fans réunis dans la gigantesque salle Seine Musical, un moment culminant de sa carrière.

"Mon dernier défilé célèbre le fait de guérir de sa douleur, et je remercie tous les mannequins, la production, mon équipe, ma famille chez Balmain, mes amis qui sont venus et m’ont soutenu non seulement au long de mes dix ans chez Balmain mais au cours de ma renaissance. Aujourd’hui, je me sens tellement libre, tellement bien et tellement chanceux. J’entre dans un nouveau chapitre avec un grand sourire et un cœur débordant de gratitude. Aux docteurs et aux équipes d’infirmerie de Saint Louis, et à tous ceux qui m’ont accompagné durant cette longue convalescence et ont gardé mon secret : je vous remercie du fond du cœur. Je vous aime. DIEU VOUS BÉNISSE TOUS ♥️".

Une longue publication accompagnée d’une série de vidéos de son défilé anniversaire, dont plusieurs looks composés de bandages: trois robes beige, rouge et blanche et un tee-shirt pour homme, faisant une évidente référence visuelle à ses blessures et sa récupération.

"Je me rappelle des longues conversations que j’ai eues avec mon médecin, @drserror, que je ne remercierai jamais assez. Il me disait: 'Ça va aller, tu vas t’en sortir.' Je me rappelle du moment où il a enlevé tous mes bandages, cette sensation de LIBERTÉ", conclut le créateur.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com

Tags :
Luxe
Divers
People