×
Publié le
20 juil. 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Benjamin Jezequel ouvre sa première boutique à Paris

Publié le
20 juil. 2018

Fondée en 2013 par Benjamin Jezequel, formé notamment chez Pierre Hardy, rejoint depuis par Eric Ellen, devenu son associé, la marque déclinant les basiques masculins – tee-shirts, sweat-shirts, hoodies - dans de belles matières (molleton japonais et italien, nid d’abeille…) ouvrira début septembre 2018 sa première boutique parisienne.


Silhouette - Benjamin Jezequel


Un espace de 40 mètres carrés installé au 8 bis, rue Pecquay, dans le Marais, quartier de naissance du fondateur, où seront présentées les collections Benjamin Jezequel : « Des petites séries uniquement et des exclusivités venant compléter notre e-shop », précise le créateur.
 
Se positionnant en concurrent de la marque Octobre Editions – un vestiaire masculin de basiques, sorte de pendant à la marque Sézane -, Benjamin Jezequel n’avait pour l’instant pensé son business model en direct que via son e-shop et un appartement sis au 54 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, dans le IVème à Paris, où les clients pouvaient venir uniquement sur rendez-vous.

« Le wholesale peut être très compliqué pour une jeune marque comme la nôtre, explique le fondateur, et notre volonté farouche de conserver des prix accessibles (50 euros pour un tee-shirt, 90 euros un sweat, 150 euros une veste) nous a fait prendre conscience qu’une boutique en vente directe était plus avantageuse que la vente en gros.»
 
Commercialisée tout de même sur le site de l’Exception et dans le multimarque parisien Bien Bien Habillés, dans le XVIIe arrondissement, Benjamin Jezequel devrait s'inviter également prochainement sur le site de mode masculine Drimi.Men, qui fera son apparition à la rentrée.
 
D’abord lancée sur une ligne de tee-shirts aux découpes graphiques avec comme parti pris de « travailler le vêtement comme un objet de design », la marque s’était fait connaître avec une première série de tops relayée par le site Bonne Gueule, « 300 pièces écoulées en quelques jours, ce qui nous a encouragé à développer la marque », explique Benjamin Jezequel.
 
La griffe, qui fabrique en France, au Portugal et en Italie, devrait plancher à moyen et long terme sur d’autres ouvertures de boutiques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com