×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
17 janv. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Burberry contracte un prêt de 300 millions de livres lié à ses objectifs environnementaux

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
17 janv. 2022

Un nouveau grand nom de la mode a décidé de faire dépendre son financement de l’accomplissement d’objectifs écologiques et éthiques. La maison de luxe Burberry a annoncé lundi le refinancement de ses crédits revolving en un prêt de 300 millions de livres conditionné par ses performances environnementales. L’opération a été coordonnée par Lloyds Bank.


Burberry - Printemps/été 2021 - Collection femme - Londres - © PixelFormula


L’accomplissement d’objectifs environnementaux, sociaux et institutionnels sont inscrits dans le contrat signé par la maison, qui souhaite devenir une entreprise éco-responsable d’ici 2040. Cela passe par l’accélération de la réduction de 46 % de ses émissions de gaz à effet de serre dans toute sa chaîne d’approvisionnement d’ici 2030 et l’atteinte de son objectif zéro émission nette d’ici 2040, soit 10 ans avant l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C fixé par l’accord de Paris, explique le groupe.

En septembre 2020, la griffe avait déjà contracté des « obligations environnementales ». Elle expliquait alors avoir « cherché le soutien des investisseurs pour financer des projets d’éco-responsabilité ambitieux, dont la rénovation des propriétés de tout [son] portfolio avec la certification LEED ou BREEAM ou le contrôle de la provenance des ressources naturelles, devant être issues de sources durables, et la prévention de la pollution générée par les emballages ».

À l’époque, il s’agissait alors de la première maison de luxe à émettre ce type d’obligations.

Sa directrice financière et exécutive Julie Brown déclare : « Nous pensons que notre succès à long terme dépend de la disparition de nos émissions de carbone. En reliant nos sources de financement à nos projets éco-responsables, nous allons avancer vers cet objectif. C’est une logique que l’on va pouvoir observer dans l’industrie du luxe mais aussi dans toute l’économie. Nous sommes reconnaissants du soutien de nos banques à travers ce financement, qui va nous permettre de poursuivre nos actions pour décarboner nos opérations et notre chaîne d’approvisionnement. »
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com