×

Chez Boss, le costume reprend des couleurs

Publié le
today 22 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sous la baguette de son directeur de marque, Ingo Wilts, Boss poursuit à Milan sa montée en gamme avec un produit plus sophistiqué. Le costume-cravate fait son grand retour notamment dans la collection pour le printemps-été 2020, qui a été présentée dimanche. Il est revu dans un style chic décontracté et coloré, tandis que les pièces sportives se veulent plus raffinées.
 

Boss, printemps/été 2020 - © PixelFormula


Après six saisons à New York, la marque phare du groupe allemand Hugo Boss choisi la Semaine milanaise, où elle compte s'installer durablement, pour revenir à la rencontre du marché européen. Comme elle l’explique dans un communiqué, ce défilé mixte milanais marque une nouvelle étape, en redéfinissant « une nouvelle attitude » pour l’homme comme pour la femme.
 
Toujours dans le style sobre et pragmatique qui est le sien, Boss ose cette saison une palette vivace allant du rouge feu aux bleu ciel, azur, et électrique pour arriver jusqu'à la tonalité presque transparente de l'aigue-marine et du bleu givré, en passant par les jaunes beurre, canari et champagne. Toutes les silhouettes sont déclinées chacune dans un rigoureux  total look monochrome, défilant sur une toile de fond colorée mouvante, qui change de teinte selon les passages.

La garde-robe formelle, en particulier, est lestée de toutes rigidités visant à offrir un habillement plus cool et facile. La cravate prend des couleurs, assortie au même ton que la veste. Même chose pour le costume, aux teintes vibrantes.

Le nouveau costume Boss se porte avec des baskets, associé à des tricots rayures au crochet ou même un simple t-shirt, comme ce classieux modèle blanc avec un blazer croisé à six boutons. Chez la femme, il adopte des formes plus sinueuses avec pantalons amples et longue veste à un bouton, se teintant de couleurs délicates.
 

Boss, printemps/été 2020 - © PixelFormula


Avec ce nouveau chapitre italien, l'accent est mis sur les matières via l'introduction du cuir nappa, dans lequel le designer coupe au laser de superbes pièces. Des manteaux souples tombant à la perfection jusqu'aux pieds, des tailleurs dotés de vestes épurées sans boutons, dont un original modèle turquoise, des trenchs enveloppants. Le cuir rehausse en particulier l’habillement sportif, comme l’illustre ce sweat-shirt à capuche nappa d’un rouge vif, ainsi que blousons, chemisettes et shorts en cuir noir.
 
Ingo Wits explore aussi les textures vernies et cirées pour confectionner d’inattendus imperméables colorés, et exploite le nylon jouant toujours sur la couleur, avec des coupe-vent et shorts larges d’un bleu céruléen.
 
Pour le soir, l’homme casse les codes avec un smoking beige, tandis que la femme s’habille avec une longue robe fluide en satin… quand elle ne met pas son inséparable costume croisé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com