×
Publié le
6 juil. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Decathlon active sa marketplace en France et fait la part belle aux jeunes marques

Publié le
6 juil. 2021

Decathlon a activité sa Marketplace pour le marché français. Il s'agit d'un petit évènement tant l'entrée du géant de la distribution sport sur ce modèle est scrutée de près depuis l'annonce de ce projet fin 2020. Développée avec le prestataire français Mirakl, cette place de marché doit permettre à terme à Decathlon de proposer quatre fois plus de produits sur son site marchand.


Page d'accueil de la nouvelle marketplace Decathlon - Capture d'écran



La plateforme a d'abord été testée sur le marché belge avant d'être déployée en Espagne, puis en Italie et au Royaume-Uni il y a quelques jours. En France, le groupe n'a pas encore communiqué sur son activation mais sa présentation est déjà active et plusieurs centaines de produits de marques partenaires sont disponibles.

Sur le site de Decathlon, une étiquette bleue avec le mot partenaire inscrit en majuscule prévient le consommateur qu'il achète son produit à un acteur autre que Decathlon.

L'offre concerne des marques de sport établies généralistes ou spécialistes comme Adidas, Kempa, Hummel, Kappa, Errea ou Le Coq Sportif, dont certains proposent les collections des clubs de football ou de rugby, ou Mitchell & Ness pour des collections des franchises NBA.

Mais la plateforme est aussi imaginée en France comme une vitrine pour de jeunes marques qui ont ainsi un tremplin pour leurs références. Ainsi des labels lifestyle comme Adresse, les accessoires E2R Paris, les sneakers Iko&Not ou les bonnets Le drapo glissent leur offre. Mais la majorité de ces jeunes acteurs, souvent basés en France, sont orientés sur des pratiques sportives comme les vêtements, maillots de bains ou brassières pour femme d'acteurs comme Poulettes Fitness, Les Actives, Anaissa, Aldabra, Virginie Fleuriel et AZ/AR/. Les marques The Fair Sport, Ogarun, Francus, Ranna, NOSC, Lagoped sont également présentes. Decathlon renforce aussi son offre matériel avec la mise à disposition d'équipements de fitness (BHFitness, ProAction, Matchu Sports, Excellerator), de vélo (Iweech, Teebike, Legend) ou d'accessoires comme Plastimo, Tibtop ou Toyboard.

Cette quarantaine de labels est une première étape pour Decathlon qui entend attirer plusieurs centaines de vendeurs tiers, avec l'ambition de faire entrer de nombreuses marques écoresponsables dans cette offre. Ainsi, les maillots de bain Luz ou Maline, les tenues fitness de YBY, les vêtements de Maison FT, les silhouettes running de Coureur du Dimanche ou les chaussettes Made in France de La chaussette de France, rejoindront prochainement la sélection.

En termes de fonctionnement, lors de la présentation du projet Decathlon et Mirakl avaient précisé que "Decathlon coordonne toutes les transactions via son site e-commerce mais chaque partenaire peut choisir de se charger lui-même de traiter et d’expédier les commandes ou de confier ces tâches logistiques à Decathlon".

L'approche du géant du sport est de proposer sur chaque marché une offre locale, avec une sélection adaptée à chaque pays. Ainsi, dans la présentation de la plateforme en Italie, les partenaires ont souligné qu'il s'agit d'un nouvel atout pour apporter une offre plus large aux 130 millions de visites enregistrées l'an passé. En Italie, le groupe revendiquait un chiffre d'affaires de 1,388 milliard d'euros dont plus de 13% en ligne. En France, le chiffre d'affaires de l'an dernier était de 3,5 milliards d'euros dont 15,6% en ligne. La place de marché devrait faire décoller ces pourcentages.

Au global, le groupe revendiquait un chiffre d'affaires de 11,4 milliards d'euros en 2020 en baisse de 6% par rapport à l'année précédente.

Pendant un temps focalisé sur ses marques propres, le géant du sport, qui fait partie de la galaxie Mulliez a revu sa copie. Il a d'abord redonné un espace d'expression dans ses magasins aux marques mais a aussi développé de nouveaux espaces d'expressions pour elles. Ainsi, le groupe a racheté le spécialiste du cycle et du running  Alltricks ou testé l'intégration de bornes Thunderstone dans ses magasins. L'activation de la marketplace constitue une nouvelle brique dans cette offre multimarques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com