×
Publié le
23 nov. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Erem, les boots du désert imaginées par les ex-propriétaires de Timberland

Publié le
23 nov. 2021

Pensée pour affronter les conditions climatiques du désert, les boots de randonnée Erem viennent de voir le jour aux Etats-Unis. Une nouvelle marque imaginée par Noah Swartz et son père Jeffrey Swartz, respectivement arrière-petit-fils et petit-fils du fondateur de Timberland, Nathan Swartz, Jeffrey ayant notamment occupé le poste de Président et CEO de la célèbre marque jusqu’en 2011, avant de la céder au groupe VF Corporation.


Les boots du désert signées Erem


A l’origine de cette nouvelle marque, l’envie exprimée par Noah Swartz de créer une collection de chaussures performantes, pensées pour les aventuriers et les explorateurs du désert, adaptées aux conditions climatiques extrêmes, "un milieu où les températures peuvent chuter ou augmenter de 60 degrés en 24 heures", précise le cofondateur, et capables de faire face aux paysages particuliers et rocailleux des déserts du monde entier.
 
Pour réussir leur pari, le duo a donc imaginé une première collection de deux modèles de boots (pour femme et pour homme) au standard "Biocirculaire", fabriqués à partir de matières 100% biodégradables et recyclables. Chaque paire arrivant en fin de vie pouvant être également renvoyée à la marque (contre un bon d’achat à valoir pour l’acquisition d’un nouveau modèle) ou bénéficier du service de réparation via le "Erem Reboot Repair Programm" qui permet d’allonger la durée de vie des chaussures.


Les chaussures Erem 100% biodégradables



Dans le détail, les deux premiers modèles Erem ont été réalisés à partir de cuir pleine fleur issu d’un tannage végétal et de toile en fibre Tencel (une matière écologique produite à partir de pulpe de bois et d’un solvant non toxique), les semelles intérieures sont en liège, les semelles extérieures biodégradables sont composées de 70% de caoutchouc recyclé et sont connectées à la tige de la chaussure grâce à des coutures en fil de lin.
 
Pour produire ses modèles, les fondateurs ont choisi une fabrication en Europe, au sein d’ateliers situés au Portugal. Un choix qui leur permet de proposer un prix de vente accessible à 150 euros, l’impact carbone étant compensé par la durabilité des chaussures garantie par la marque.
 
Les modèles Erem sont disponibles sur l’e-shop de la marque qui a choisi, pour l’instant, une distribution exclusive sur internet. D’autres produits dédiés à la thématique du désert – livres, baume à lèvres, miel de cactus – sont également proposés. 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com