Exclusif - Le groupe Beaumanoir stoppe son enseigne Scottage

Clap de fin pour Scottage. Son propriétaire, le groupe breton Beaumanoir, a choisi d'arrêter l'activité de cette enseigne de mode féminine pour des raisons économiques, selon nos informations. L'annonce a été faite aux salariés mardi dernier. Un projet confirmé par la communication de Beaumanoir qui précisera ultérieurement l'exécution de celui-ci et l'avenir du réseau. Selon nos informations, un plan social (PSE) est engagé pour les 142 salariés de Scottage.


Clap de fin pour le réseau Scottage - Scottage

Le groupe malouin, qui avait acquis Scottage en 2005 (complétant le portefeuille comprenant Cache Cache, Bonobo, Morgan, Bréal et les multimarques Vib's), a fixé la date du 31 août 2019, à l'issue de la saison printemps-été 19, pour terme définitif à l'activité de son enseigne féminine. Yann Jaslet, qui était président et actionnaire de la marque depuis 2014, avait quitté le navire en février dernier.

"Le secteur du textile connaît depuis plusieurs années une situation difficile et Scottage ne fait pas exception.
Depuis 5 ans, la marque a particulièrement été impactée. Alors que 30 millions d’euros ont été investis pour la soutenir ces 5 dernières années, elle ne cesse d’enregistrer des pertes de plus en plus significatives, avec une accélération depuis 2015. Rien que l’année écoulée, Scottage a perdu plus de 5 millions d’euros", explique ainsi le groupe Beaumanoir.

Créée en 1990, la griffe Scottage, ciblant les femmes de plus de 50 ans, a fait du conseil morphologique sa marque de fabrique. L'enseigne dispose d'un réseau d'environ 120 boutiques à l'enseigne en France, installées pour beaucoup dans les centres-villes de l'Ouest de la France mais aussi en zones commerciales des villes moyennes dans le reste de l'Hexagone. Scottage s'appuyait aussi sur un réseau d'affiliés qui animait près de la moitié de ses boutiques. Sous la houlette de Nelly Barbeau, sa directrice des opérations depuis l'été 2017, elle s'est ouverte en début d'année à un nouveau canal de distribution, la vente à domicile. Son chiffre d'affaires annuel avoisinerait les 60 millions d'euros. 

"L’enjeu est à présent de préserver un maximum d’emplois. Ainsi, ces prochaines semaines, l’équipe de direction va travailler avec toutes les parties prenantes pour trouver des solutions permettant un accompagnement personnalisé de chaque salarié. Concernant le réseau, la réorganisation de la centaine de magasins est en cours de réflexion" conclut le groupe, qui s'ouvre probablement la possibilité de convertir certains magasins et reclasser certains salariés de Scottage sous la bannière d'une autre de ses enseignes.

Le groupe Beaumanoir, dont le directeur général est Jérôme Drianno depuis le départ d'Eric Bourgeois cet été, revendique 2 700 boutiques dans le monde, comprenant les franchises et les succursales, 5400 salariés directs et un chiffre d'affaires annoncé à 1,3 milliard d'euros les deux dernières années.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER