×
Publié le
9 juil. 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Free Lance retrouve du sex-appeal avec Alfredo Piferi

Publié le
9 juil. 2021

Plus d’audace, plus de sensualité, plus de glamour. Voilà, en substance la nouvelle image voulue par Free Lance, la marque de chaussures fondée en 1980 par les frères Guy et Yvon Rautureau, rachetée en 2017 par Xavier Marie, et qui vient de faire appel au designer italien, Alfredo Piferi pour espérer un nouveau destin.


Alfredo Piferi


Le designer, originaire de Rome et installé à Londres, qui a commencé sa carrière chez Valentino, poursuivi son travail chez Versace en tant qu’assistant designer pour les lignes homme et femme, et dernièrement à la direction créative femme chez Jimmy Choo, devrait aider à la renaissance de la marque.
 
"Je ne connaissais pas la marque avant de rencontrer Camilla Schiavone, la CEO du Groupe Rautureau, mais je savais que la marque était connue en France et en Italie, explique-t-il. En me rendant dans les usines de la Gaubretière (Vendée), j’ai découvert des archives extraordinaires, plus de 6000 paires de chaussures parfaitement préservées et au design incroyable. Des modèles des années 80 aux années 2000, et qui ont inspiré la plupart des griffes de luxe. Cela m’a convaincu d’aller plus loin".

Accompagné de l’ex-designer senior et visual merchandiser de Jimmy Choo, Alfredo Piferi signe, pour son arrivée, une refondation totale de la marque, et cherchera à faire oublier le positionnement "contemporary" de la marque pour un segment plus premium et "entrée de luxe".


Le nouveau style Free Lance


Une refonte commencée par le choix d’un nouveau logo et d’une nouvelle police aux accents rétro années 60, et la réintroduction de l’emblème cher à la marque à ses débuts: la rose. "Une rose plus graphique, moins romantique, qui invite une féminité sensuelle et affirmée, toujours présente sous la semelle de certains modèles et qui se retrouve discrètement piquée à même le cuir d’une bottine ou de façon imprimé sur le stiletto".
 
"S’adressant à toutes les femmes, et particulièrement à l’esprit d’une femme moderne, libre et indépendante", le nouveau Free Lance montre également toute la créativité artistique d’Alfredo Piferi à travers une collection résolument plus sensuelle, et plus sexy, "un pilier oublié par la marque ces dernières années, révélé dans cette collection à travers le retour du talon, extravagant et sensuel, rappelant parfois l’épine de la rose ou s’inspirant de l’architecture d’un Santiago Calatrava".
 
Des envies de glamour qui se déclinent à la fois sur la bottine Lune, variation sexy d’une chelsea boots, à travers la réédition de la sandale Julie des années 90 qui se joue des lanières en soie et d’un talon virgule excentrique, de mules et d’escarpins combinant le rouge et le rose et la bride padding ou d’une sandale sensuelle, Cambre, inspirée des archives et posée sur un talon Diablo, création surréaliste de la maison.
 

Free Lance renaît avec Alfredo Piferi


Au sensuel, Free Lance ajoute une allure ville qui associe au mocassin bourgeois de nouvelles proportions, un talon surdimensionné, et une panoplie de couleur inédite – rouge vermillon, blanc poudre et bleu layette –, décline le sabot en semelle crêpe, dévoile un modèle de botte en naplak dézippable en trois parties ou une botte franche au talon de dix centimètres et bout carré hérité des nineties.
 
Enfin, la ligne "Western" qui avait monopolisé jusqu’alors l’image de Free Lance ces dernières années, avec le gros succès de la biker, continuera d’exister autour du modèle phare Thorn, "toujours réalisé selon la technique du cousu Goodyear, les lignes plus adoucies, les crampons plus petits et la métallerie plus sophistiquée", explique Alfredo Piferi. Des bottes à bouts carrés font également leur apparition et la santiag se féminise avec un talon biseauté et une pointe effilée. 
 
Engagé également sur la restructuration du design des boutiques Free Lance – soit 15 boutiques en propre et 10 corners dans les grands magasins – Alfred Piferi proposera dans quelques mois un tout nouveau concept, « organisé sur un design plus chic et plus élégant, autour du ciment gris aux murs et d’éléments décoratifs de couleur éclatante. »


La nouvelle touch' de Free Lance


 
Une collection capsule vegan devrait également être proposée cet hiver, clin d’œil à sa propre marque Piferi, lancée en février 2020, saluée par la presse et déjà distribuée dans une quinzaine de points de vente dans le monde, d’Harrods en passant par Neiman Marcus aux Etats-Unis, et On Pedder en Asie.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com