×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
2 déc. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

G-III dépasse ses prévisions avec des ventes en hausse de 23% au troisième trimestre

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
2 déc. 2021

G-III Apparel Group, Ltd., la société-mère new-yorkaise des marques Donna Karan, DKNY, Vilebrequin et Sonia Rykiel, réalise des ventes nettes de 1,02 milliard de dollars (900 millions d’euros) au troisième trimestre. Ce résultat reflète une hausse de 22,8% par rapport au troisième trimestre 2020, où les ventes avaient atteint 826,6 millions de dollars (730,83 millions d’euros).


G-III a fait l’acquisition de la marque parisienne Sonia Rykiel au troisième trimestre - Instagram: @soniarykiel


Ce groupe de mode possède aussi un portefeuille de plus de 30 marques sous licence, dont Calvin Klein, Tommy Hilfiger et Karl Lagerfeld. Au troisième trimestre clôturé le 31 octobre 2021, il a réalisé des bénéfices nets de 106,7 millions de dollars (94,34 millions d’euros). À la même période l’an dernier, ces chiffres étaient respectivement de 63,2 millions de dollars (55,88 millions d’euros).
 
"La forte reprise de notre activité constatée au premier semestre se poursuit et nous avons réalisé des résultats remarquables au troisième trimestre. Notre chiffre d’affaires et nos bénéfices ont dépassé nos prévisions", se félicite le président et PDG de G-III, Morris Goldfarb, dans un communiqué.

La période de trois mois a été mouvementée pour la société, qui a récemment finalisé l’acquisition de la marque parisienne emblématique Sonia Rykiel. Liquidée en 2019 et relancée par les cofondateurs de ShowroomPrivé Eric et Michaël Dayan en 2020, cette griffe est une ressource stratégique qui vient rejoindre le portefeuille de G-III. Comme le souligne Morris Goldfarb, elle va permettre au groupe "de se développer sur le secteur du luxe".
 
D’après des déclarations faites au moment de l’acquisition, G-III va piloter le développement international de Sonia Rykiel et compte également relancer plusieurs catégories non textiles de la marque.
 
Mais ce n’est pas tout: au troisième trimestre, le groupe de parfumerie Inter Parfums, Inc. (Interparfums), basé à New York et dans le giron de G-III, a révélé avoir obtenu les licences de parfum des marques Donna Karan et DKNY. L’accord prendra effet le 1er juillet 2022. Le chausseur G.H. Bass, lui, a étoffé son offre avec le lancement de sa première collection Bass Outdoor, dédiée aux activités de plein air.
 
Pour l’exercice en cours, les ventes nettes de G-III se portent pour le moment à 2,02 milliards de dollars (1,79 milliard d’euros), soit 32% de plus que l’an dernier: pour la même période, ce chiffre était alors de 1,53 milliard de dollars (1,35 milliard d’euros). Le bénéfice net pour la période atteint 152,2 millions de dollars (134,57 millions d’euros), contre 8,9 millions de dollars (7,87 millions d’euros).
 
"Toutes nos marques connaissent une forte demande et nous sommes bien positionnés pour les fêtes de fin d’année", assure Morris Goldfarb. "Nous allons relever nos prévisions annuelles et devrions réaliser les meilleurs bénéfices annuels de l’histoire de notre entreprise".
 
G-III table maintenant sur des ventes nettes annuelles d’environ 2,77 milliards de dollars (2,45 milliards d’euros) pour l’exercice fiscal clôturé le 31 janvier 2022. Le bénéfice net annuel devrait se situer entre 180 et 190 millions de dollars (159 et 168 millions d’euros). Les prévisions préalablement publiées par la société tablaient sur des ventes annuelles de 2,70 milliards de dollars (2,39 milliards d’euros) avec un bénéfice net compris entre 155 et 165 millions de dollars (137 et 146 millions d’euros).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com