Gant cherche à tisser son réseau de magasins à Paris

En attendant son 70e anniversaire l’année prochaine, Gant est en plein repérage pour déployer son réseau retail. Après avoir inauguré deux nouvelles adresses à Pau puis à Nice à la rentrée, la marque basée en Suède et propriété du groupe suisse Maus Frères va ouvrir de nouveaux magasins à l’enseigne entre la fin de cette année et début 2019 : une franchise à Brest puis une autre à Rouen et un outlet à Roubaix. Parmi ses priorités à venir, la griffe souhaite ouvrir trois à quatre magasins à Paris d’ici deux ans.


Mélanie Franchini, DG de Gant France - DR

A l’heure actuelle, Gant ne dispose que d’un magasin parisien, boulevard des Capucines. Point de vente qui sera en travaux en août prochain afin d’accueillir le nouveau concept retail. Avant ces travaux, le showroom et les bureaux de Gant France vont déménager juste au-dessus de ce magasin.

Gant recherche un emplacement dans le Marais, un autre à Saint-Germain-des-Prés (deux quartiers où elle a déjà eu un magasin) ainsi qu’un troisième dans l’ouest de la capitale, a priori dans le XVe ou XVIe arrondissement. « Parmi ces projets, dans le Marais ou à Saint-Germain-des-Près, nous comptons inaugurer notre futur flagship », précise Mélanie Franchini, DG de Gant France.


Gant Originals, la gamme « sportswear classique » - DR

La griffe, née aux Etats-Unis, possède aujourd’hui une trentaine de magasins à l’enseigne en France. Parmi eux, on dénombre dix succursales, dix affiliés, cinq franchises et cinq outlets. Elle a également noué un partenariat solide avec les Galeries Lafayette et Le Printemps : elle est présente dans 40 d’entre eux, à Paris et en régions. En dehors de Paris, elle envisage d’installer un magasin à l’enseigne à Aix-en-Provence, Annecy, Nantes et Rennes, et va relocaliser sa boutique de Saint-Tropez.

En parallèle, Gant est distribuée chez 200 revendeurs en France. A ce nombre viendront s’ajouter une trentaine de multimarques dès le printemps-été prochain. « Cette progression dans les multimarques s’explique par l’effet anniversaire, sur lequel nous allons communiquer, et par la bonne réception des collections. Le partenariat avec les 24 Heures du Mans nous apporte également de bonnes retombées », explique Mélanie Franchini.


Gant développe les produits formels et faciles à entretenir - DR

La direction française et européenne travaille également sur l’extension de la stratégie omnicanale. « Nous nous inspirons notamment de ce qu’a entrepris Lacoste dans notre groupe. Nous poussons le click & collect et étendons l’accès à des iPad dans nos boutiques. Le digital est l’un des leviers majeurs de croissance donc nous devons intégrer ces technologies qui ne cessent d’offrir de nouvelles solutions », conclut Mélanie Franchini.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - DiversDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER