×
Publié le
7 déc. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Habillement: les exportations mondiales ont progressé de 19,6% en 2021

Publié le
7 déc. 2022

Publié il y a quelques jours, le rapport de l'Organisation Mondiale du Commerce sur les échanges internationaux chiffre à 19,6% la progression des exportations d'habillement en 2021, contre 7,3% pour le textile. Des progressions inférieures à la croissance moyenne connue par l'ensemble des biens manufacturés, qui s'établit à 22,2%. Un rapport qui classe par ailleurs les principaux acteurs de l'import/export de textile-habillement.


Shutterstock


La croissance du secteur de l'habillement se situe ainsi en deçà des progressions d'exportations constatés pour les biens en fer et aciers (+60,3%), les produits chimiques (+25,6%) et les équipements de bureau et téléphonie (+20,5 %). L'habillement a cependant progressé plus rapidement que le secteur des produits automobiles, dont les exportations se sont renforcées de 15,2% sur l'exercice.

Ce sont quelque 548,8 milliards de dollars d'habillement et 354,2 milliards de dollars de textile qui auraient respectivement été exportés par l'ensemble des pays producteurs durant l'exercice 2021.

Dans le cas de l'habillement, il s'agit d'un retour à des niveaux connus avant crise. Dans le cas du textile, la hausse limitée à 7,3% par rapport à 2020 s'explique par la forte accélération déjà connue durant cet exercice. L'Union européenne, comme d'autres, comptabilisait ainsi les masques sanitaires dans cette catégorie.

Dans le détail des échanges d'habillement, les dix plus gros exportateurs ont exporté à eux seuls pour 460 milliards de dollars de marchandises, soit près de 85,6% de l'ensemble. La Chine arrive en tête devant l'Union européenne (dont 28% hors-UE), le Bangladesh, le Vietnam et la Turquie.


Import/export d'habillement des dix plus gros acteurs du marché en 2021 - OMC


Les dix plus gros importateurs d'habillement ont quant à eux capté 72,2% des importations mondiales d'habillement. L'UE est en tête des clients (dont 34,1% d'importations non européennes), devant les États-Unis, le Japon, un Royaume-Uni désormais comptabilisé à part, et sans oublier la Chine.

Quelles évolutions pour l'import/export de textile ?



Du côté du textile, dont certains chiffres s'étaient artificiellement gonflés avec les commandes de masques de protection, les dix plus gros exportateurs mondiaux ont expédié pour 313 milliards de marchandises durant l'exercice 2021, soit 89% du total. La Chine représente à elle seule 41,4% des textiles exportés durant l'année, malgré une contraction de 6% expliquée par l'accélération hors-norme (+29%) connue en 2020.


Import/export de textile des dix plus gros acteurs du marché en 2021 - OMC


Arrive ensuite l'Union européenne, qui pèse deux fois moins que l'Empire du Milieu, avec un export en progression de 14% (dont 20,9% de marchandises partant hors-UE). Suivent par ailleurs au classement l'Inde (+38%), la Turquie (+30%) et les États-Unis (+15%).

Du côté des importations textiles, les dix plus gros clients ont représenté 53,1% de la demande mondiale, soit 206 milliards de dollars. Là encore, l'Union européenne est le principal importateur, avec 20,5% des quantités importées par le Top 10 (dont 9,6% de textile extra-européens).



Évolution des exportations des biens manufacturés par secteur en 2021 - OMC


L'UE connait là une décélération de 9%, moindre que les États-Unis (-12%) qui la suit au classement. Arrivent ensuite le Vietnam (+21%), la Chine (+14%) et surtout le Bangladesh (64%). Un pays clef de la fabrication d'habillement qui, comme l'expliquait récemment à FashionNetwork.com le vice-président de l'association des fabricants bangladais, Miran Ali, reste très dépendant des textiles importés.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com