×
Publié le
3 févr. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kering, Prada et Capri s’engagent concrètement pour un luxe responsable

Publié le
3 févr. 2021

Des paroles aux actes. Depuis quelques années, les grands acteurs du luxe ont amorcé le virage du développement durable. A coup d’annonces et d’initiatives, ils ont peu à peu transformé leur organisation et accéléré un processus, qui touche désormais de multiples sphères, de l’environnement au social, en passant par la diversité, etc. La pandémie du Covid-19 a ultérieurement poussé le secteur à renforcer son engagement, comme en témoignent les trois nouveaux projets annoncés en ce début d’année par les groupes Capri Holdings, Prada et Kering.
 

Une image de la dernière campagne de Michael Kors, label du groupe Capri - ph Business Wire


Ce mercredi, le groupe américain détenteur de Versace, Michael Kors et Jimmy Choo a annoncé la création de The Capri Holdings Foundation for the Advancement of Diversity in Fashion, une fondation œuvrant pour promouvoir la diversité dans la mode. L’entreprise s’est engagée à investir 20 millions de dollars (près de 16,6 millions d’euros) "pour soutenir la diversité, l’inclusion et l’égalité dans l’industrie de la mode".
 
"Le rôle de Capri en tant que leader mondial de la mode est de définir les tendances, d'inspirer la créativité et de représenter le monde qui nous entoure. Nous faisons notre part pour promouvoir une industrie de la mode plus inclusive grâce à notre investissement dans la fondation", explique dans un communiqué le PDG de la société John D. Idol.

Cet organe travaillera notamment "en collaboration avec les universités et les écoles pour créer des opportunités significatives dans la mode auprès des communautés sous-représentées. Grâce au développement de programmes de recrutement, de mentorat et de bourses sur les campus, la fondation cherche à soutenir la prochaine génération de talents et à préparer les étudiants à des carrières à dans l'industrie de la mode", précise Capri Holdings.
 
La semaine dernière Prada s’est positionnée en faveur de l’inclusion des personnes porteuses d’un handicap. Le groupe italien est la première entreprise de mode et luxe à rejoindre "The Valuable 500", un mouvement lancé en 2019 par l’entrepreneure activiste irlandaise Caroline Casey pour promouvoir l’inclusion et la valorisation des personnes handicapées au sein des multinationales.
 
La maison italienne est en train d’étudier différentes solutions concrètes pour définir un  programme d’activités inclusives à long terme, qui débutera avec l’embauche de personnes atteintes de Trisomie 21 au sein de son réseau de vente en Italie. Cette adhésion de Prada à The Valuable 500, en tant que premier groupe de luxe à franchir le pas, est qualifiée "d’une importance historique" par Caroline Casey. "Des leaders comme Prada ont le pouvoir de transformer la perception que la société a du handicap", souligne-t-elle.
 

Le groupe de François-Henri Pinault finance une agriculture régénératrice - Kering/Conservation International


Autre engagement récent ambitieux, celui de Kering  qui a lancé fin janvier, avec l’organisation à but non lucratif Conservation International œuvrant en faveur de la biodiversité, le Fonds Régénératif pour la Nature. L’objectif est de convertir d’ici à cinq ans 1 million d’hectares de fermes et de paysages, liés à la production de matières premières pour la mode, en espaces d’agriculture régénératrice. Ce fonds aidera directement les agriculteurs en finançant divers projets dans différents pays. Les candidatures sont à déposer d’ici au 30 avril 2021.
 
La priorité pour le groupe, qui se hisse désormais au 7ème rang du classement Corporate Knights des entreprises les plus vertes au monde, est "d’accroître la qualité et la quantité des matières premières naturelles régénératrices disponibles pour le secteur du luxe et de la mode".
 
"Le Luxe et la mode, en tant que secteur économique, peuvent agir sur ce levier de changement essentiel et aider à faire évoluer l'agriculture afin de relever les défis climatiques et de minimiser la perte de biodiversité", commente dans un communiqué Marie-Claire Daveu, directrice du développement durable et des affaires institutionnelles internationales de Kering.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com