×
Publié le
13 déc. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Krème vise le réseau des officines

Publié le
13 déc. 2021

Lancée il y a tout juste un an, la marque de cosmétiques française bio Krème va clore son premier exercice avec des ventes frôlant le million d’euros. Un chiffre qui devrait doubler en 2022, année qui sera marquée par l’accélération du développement de Krème dans le réseau officinal français.


Produits signés Krème : huile SOS équilibrante 29 euros, crème hydratante vitaminée 24 euros, crème nettoyante solide visage 15 euros et baume à lèvres noisettes 15 euros - DR


En une année, la marque s’est fait connaître grâce à ses produits de soins pour la peau bio, élaborés et fabriqués en France sans conservateur, sans allergènes, ni ingrédients controversés et favorisant les circuits courts.

"La très grande majorité de nos actifs viennent de France. Quand un ingrédient n’est pas produit en France, nous tentons au maximum de trouver une alternative. Par exemple, le beurre de karité peut être remplacé par le beurre de noisette ou d’abricot", explique Juliette Lailler, qui a cofondé Krème aux côtés de Marie Belile.  

Si Juliette Lailler officiait précédemment dans le secteur de la cosmétique, travaillant notamment chez L’Oréal au marketing et développement produit pour Vichy et Helena Rubinstein, puis au sein du groupe LVMH pour Christian Dior Parfums, Marie Belile naviguait pour sa part dans un monde éloigné de la beauté, celui de l’aéronautique.

Pour lancer Krème, les deux entrepreneuses ont fait appel en octobre 2020 au financement participatif. Avec leur campagne sur la plateforme Ulule, elles ont vendu leurs 8.500 premiers produits.

Très active sur les réseaux sociaux, la marque Krème a dans la foulée été repérée par Monoprix, qui la propose dans une trentaine de magasins disposant du concept Monoprix Santé.

La griffe se penche désormais également sur les pharmacies. "Nous avons un positionnement assez singulier car nous proposons du bio avec toutes les exigences de la pharmacie et de la dermocosmétique", explique Juliette Lailler.

Krème, qui réalise aujourd’hui 80% de ses ventes via son e-shop, est présente dans une trentaine de pharmacies françaises, un réseau voué à grandir.

En 2022, les équipes de la griffe devraient aussi s’étoffer avec l’arrivée de commerciaux et d’un spécialiste SEO (en charge du référencement sur Internet, ndlr).

Krème, qui propose une gamme courte de sept produits enrichis par ailleurs en probiotiques, le tout proposé dans de jolis packagings écoresponsables, lancera prochainement une gamme de crèmes pour les mains, le corps, les yeux et anti-rides, des incontournables du soin... et de la pharmacie.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com