×
Auteur :
Publié le
18 juil. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L’OutDoor : un visitorat stable pour un rendez-vous incontournable

Auteur :
Publié le
18 juil. 2014

L’OutDoor ne progresse plus en termes de visiteurs. Le salon européen des sports de plein air, qui s’est tenu du 10 au 13 juillet, a officiellement accueilli 21 912 visiteurs contre 21 465 en 2013 et 21 730 en 2012. Le nombre de pays représentés est passé en un an de 93 à 97. Autant dire que le rendez-vous du lac de Constance reste à un niveau élevé, quasi insurmontable.

Un salon qui réunit 925 exposants


"C’est un bon salon et il l’a toujours été", résume Christian Baumgärtner chez Meindl. "La fréquentation est bonne. L’OutDoor reste le salon incontournable du secteur. Sur ma zone, peu ou pas d’Espagnols. Pas mal de Français, de Belges, de Suisses ou de Néerlandais", résume Frédéric Mouyade, chez Patagonia Europe. Mais, à vrai dire, dans les allées du salon, l’allemand semblait être la langue la plus parlée, sans doute en raison de l’éternel problématique du lieu, peu facile d’accès, et des dates. "C’est assez loin pour nos clients. Peut-être une vingtaine de détaillants français sont venus. On a vu les habituels grands comptes et beaucoup d'e-commerçants", résume Pierre-Jean Touchard, directeur France de Salewa.

Toujours est-il que les années de très forte croissance sont derrière pour le secteur. L’European Outdoor Group avait ainsi dévoilé son étude sur l’état du secteur. Selon celle-ci, en 2013, le secteur de l’outdoor a progressé de 2,8 % en volume et de 3,1 % en valeur par rapport à 2012. Des progressions moins fortes que par le passé. "C’est un marché très concurrentiel. Nous avons eu 10 belles années. Mais, depuis deux ans, la situation est un peu plus compliquée. D’une part, en tout cas pour l’Allemagne, les vestes outdoor ne sont plus aussi tendance. L’outdoor du coup est re-outdoor et moins lifestyle. Et surtout, il y a de nombreuses marques d’entrée de gamme qui ne nous facilitent pas le travail", commente ainsi Michael Austermühle, directeur Allemagne de The North Face. Et avec un niveau technique moyen élevé, les marques pour se différencier les unes des autres doivent miser sur du marketing, de la mode... ou même un élargissement des pratiques sportives dans l'outdoor, comme la pêche ou le yoga. Dans les collections printemps-été, la légèreté, la robustesse et l'écologie étaient les maîtres mots.

Le défilé de mode avec ici Scott


Mais, pour les organisateurs (Messe Friedrichshafen avec le soutien de l'European Outdoor Group), l'enquête menée auprès des visiteurs montre que 46 % d'entre eux estiment que la situation conjoncturelle du secteur des articles de sport affiche une tendance de croissance et pour 38 % une tendance constante. 84 % des visiteurs ont déjà annoncé qu'ils souhaitent revenir pour l'OutDoor 2015.

Selon le communiqué final, le nouveau calendrier reflétera plus fortement le caractère commercial professionnel du salon qui aura lieu du mercredi 15 au samedi 18 juillet. Le salon démarrant ainsi de fait un mercredi et non plus un jeudi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com