×
Par
AFP
Publié le
29 nov. 2021
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La France prolonge d'un an le contrôle renforcé des investissements étrangers

Par
AFP
Publié le
29 nov. 2021

La France a décidé de prolonger d'un an le renforcement du contrôle des investissements étrangers, instauré au plus fort de la pandémie pour protéger des entreprises françaises de secteurs stratégiques fragilisées par la crise sanitaire, a annoncé lundi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.


Bruno Le Maire, lors d'une conférence de presse au ministère de l'Economie, le 18 novembre 2021. - AFP/Archives


Le seuil de déclenchement du contrôle par l'Etat des investissements d'entreprises étrangères (non européennes) au capital d'entreprises françaises avait été abaissé de 25% à 10%. Cela "devait prendre fin au 31 décembre. Je le prolonge d'une année supplémentaire", a déclaré Bruno Le Maire sur France 2.

Ce contrôle concerne un certain nombre de secteurs stratégiques, comme l'énergie, la défense, les transports ou l'alimentation, une liste élargie aussi aux biotechnologies l'an dernier.

"Pendant la crise nous avons abaissé ce seuil de détention à 10% en disant, 'faisons attention parce qu'au lendemain de la crise, il y a des entreprises qui peuvent être fragilisées et on risque de perdre un certain nombre de compétences, de technologies, de savoir-faire'", a expliqué le ministre.

D'autres pays comme l'Allemagne ont pris des décisions similaires en 2020, en particulier pour protéger leurs entreprises du secteur de la santé, suivant les recommandations de la Commission européenne qui a exhorté les 27 à "se protéger" face à la menace d'acquisitions hostiles d'entreprises stratégiques par des groupes étrangers.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tags :
Business