×
Publié le
18 janv. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Milan Fashion Week consacre son dernier jour au format digital

Publié le
18 janv. 2022

La Fashion Week de Milan dédiée aux collections masculines de l’automne-hiver 2022-23 s’est achevée mardi sur un bilan en demi-teinte. Les très strictes normes sanitaires ont découragé plusieurs marques et acteurs du secteur, qui ont renoncé à participer à l’événement. Malgré la faible participation et une ville plutôt éteinte, la Semaine a offert une dernière journée intéressante consacrée à un format exclusivement digital, où se sont fait remarquer notamment A-Cold-Wall, Children of the discordance et Avril8790.
 

A-Cold-Wall, automne-hiver 2022-23 - DR

 
A-Cold-Wall a dévoilé dans une vidéo sombre et magnétique l’une des collections les plus stimulantes de la Semaine milanaise, conjuguant couture et streetwear avec une richesse à la fois de détails graphiques, recherche textile et construction des habits. Pour l’hiver prochain, le designer anglais Samuel Ross renoue avec sa veine plus expérimentale mettant en scène dans un vaste espace en béton brut d’étranges mutants au visage, mains et corps en partie argentés.

Ces nomades de tribus lointaines et galactiques portent des vêtements protecteurs et confortables à l’esthétique futuriste dans des teintes sombres, parfois décorés de mystérieux patches géométriques rouges ou jaunes ou bariolés à grands coups de pinceaux qui traversent manteaux et sweaters molletonnés, tâchés de noir sur un fond blanc ou soudain colorés par de larges bandes de peinture rouge ou jaune.

Ailleurs, les teintes se fondent entre elles pour un effet camouflage ou illuminent le vêtement comme dans ce pantalon à l’éclat cuivré brillant. Froncés à l’intérieur des jambes, les pantalons prennent une forme arquée, des gilets semblent gonflés d’air, bombés sur la poitrine et les épaules, des capuches moustiquaires d’apiculteur ajoutent à ce style de guerrier interstellaire.


Children of the discordance, automne-hiver 2022-23 - DR


On retrouve cette veine artistique chez le label japonais Children of the discordance, où le créateur Hideaki Shikama réalise lui-même ses tissus et imprimés. Pantalons baggy à grandes poches, survêtements et sweat-shirts sont maculés via la technique de teinture tie and dye, ainsi que certains chandails. Chemises, shorts, bobs et vestes sont façonnés sous forme de patchworks dans des tissus de différentes couleurs à micro-motifs Paisley.

Des smileys colorés sont disséminés sur un ensemble en denim. Une attention particulière est portée sur les tricots via des pull-overs jacquards à grosses mailles et des cardigans confortables en laine peignée.

Après avoir débuté dans la boutique Ships et lancé en 2005 le multimarque pointu Acycle dans le quartier Harajuku de Tokyo, Hideaki Shikama crée avec des amis Children of the discordance en 2011, qu’il gère en solo depuis 2013. La vidéo restitue son univers inspiré de la culture de la rue en suivant des spécialistes de BMX freestyle dans une chorégraphie élégante tournée dans un décor de friche industrielle oubliée en pleine nature, sur le rythme cadencé et swinguant du rappeur japonais Ralph.


Avril 8790, automne-hiver 2022-23 - DR


Avril8790, qui débute dans le calendrier milanais, dévoile un original travail sur le tricot avec une collection entièrement composée de pièces en maille, où le duo de créateurs italiens -Maria Elena Sanarelli et Francesco Menci, couple à la scène et à la ville- donne libre cours à sa créativité via toutes sortes de techniques et traitements.

Au-delà des habituels gilets, cardigans et chandails, la marque revisite tout le vestiaire en mode tricot : pantalons, robe moulante, jupe fendue, hoodies, vestes, etc. dans un feu d’artifice de textures, jacquards et couleurs vives (lime, bleu électrique, orange, saumon, rouille), dévoilant ses modèles à travers une chorégraphie de break dance syncopée et déjantée.

Maria Elena Sanarelli et Francesco Menci sont tous deux nés le 17 avril respectivement en 1990 et 1987, d’où le nom Avril8790, qu’ils ont choisi pour leur marque lancée en 2018. Après des études en histoire de l’art, la première s’est formée aux métiers de la maille dans la bonneterie familiale Mely’s Maglieria d’Arezzo en Toscane et s’occupe du produit, tandis que le deuxième, spécialisé dans le design de bijoux, pilote la direction créative.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com