×
Publié le
13 juin 2015
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Larry Miller (Jordan) : "Notre croissance est plus importante en Europe et en Chine qu'aux USA"

Publié le
13 juin 2015

Jordan a célébré ce weekend à Paris les 30 ans du premier modèle dessiné par Nike pour Michael Jordan. Pour l'occasion, le principal intéressé était présent pour inaugurer Palais 23, l'exposition qui lui est consacrée au Palais de Tokyo.

L'exposition Palais 23 au Palais de Tokyo à Paris

Il était accompagné des designers Tinker Hatfield et Mark Smith qui ont conçu avec lui les modèles phares de la marque. Larry Miller, le directeur général de Jordan brand était aussi de la partie. L’occasion pour Fashionmag.com de tenter d'en savoir plus sur le fonctionnement de la marque au sein de Nike.
 
Fashionmag.com : C'est intéressant de voir une marque comme Jordan organiser un événement comme les 30 ans de la Jordan à Paris. Vous auriez pu rester uniquement aux Etats-Unis.

Larry Miller : Jordan est une marque globale. Elle possède des fans enthousiastes dans le monde entier. Et avec l’engouement autour de Quai 54 que nous soutenons depuis plusieurs années, cela faisait sens pour nous. La marque a été créée en 1999 car chez Nike nous avons vu que son aura pouvait se développer bien au-delà des chaussures. Que Jordan pouvait être une marque à part entière.
 
FM : Le volet basket du groupe Nike affiche de belles progressions. La part de Jordan est très importante dans ce segment. Quelle est en fait la croissance de Jordan ?

LM : Nous ne donnons pas de détails sur les résultats financiers. Mais nous réalisons des croissances. Et celles-ci sont plus importantes en France, sur l’Europe et en Chine, qu’aux Etats-Unis.
 
FM : Aujourd'hui, quelle est la part de la mode dans l’activité de la marque ?
 
LM : Jordan est une marque performance. L'innovation fait partie de notre culture. Mais nous avons toujours eu une approche incluant le style. La clé se situe dans l’équilibre entre la performance et le style.  Et nous avons Michaël Jordan qui a toujours apporté son regard. La mode est majeure pour Jordan, mais son socle reste la performance.
 

A Paris, le 12 juin, les designers stars du groupe Nike Mark Smith et Tinker Hatfield encadrent Michaël Jordan - Nike


FM : Justement Nike, le groupe, vient de signer un accord de huit ans à partir de 2017, avec la NBA. Une bonne nouvelle pour vous ?

LM : C’est une excellente nouvelle pour tout le groupe. Pour Jordan et pour Nike, cela ouvre de nouvelles possibilités. Nous nous soutenons et les deux marques se développent.
 
FM : Mais comment vous différenciez-vous ? Jordan développe-t-elle une identité autour du basket joué sur les playgrounds ?

LM : Non, Nike Basketball et Jordan ont toutes les deux une identité performance. Et nous avançons ensemble.
 
FM : Le groupe a de nombreux joueurs de NBA dans son écurie. Combien en avez-vous avec Jordan ?
 
LM : Nous avons une vingtaine de joueurs évoluant en Jordan. Mais nous avons aussi des sportifs dans le football américain, le baseball ou les sports mécaniques. Nous développons la marque dans de multiples sports.
 
FM : Et quel est la part du basket dans votre activité ?
 
LM : Elle reste très majoritaire. Nous avons des produits dans d’autres sports, comme des chaussures pour le football américain. Mais le basket représente encore 85 % de l’offre de Jordan.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Mode
sport
People