Le 080 Barcelona Fashion affiche son soutien à l’industrie catalane

La situation tendue en Catalogne n’est pas une nouveauté. Avec une communauté autonome encore paralysée par la fuite en Belgique du candidat à sa présidence et qui vient d’essuyer la pire tempête de l’hiver, l’industrie de la mode voit s’éloigner certaines des sociétés, comme Puma et Luxottica, qui y avaient installé leur siège, tandis que de nombreuses autres menacent de les imiter. Un contexte hostile pour célébrer une Fashion Week qui promeut et protège les talents locaux, tandis que la Mercedes Benz Fashion Week de Madrid ne se prive pas de lui faire de l’ombre. En témoigne l'avancement de ses dates, qui se chevauchent avec celles de sa consœur catalane. Un défi que Barcelone, toutes griffes dehors, a su admirablement relever sans perdre son élégance.


Naulover - Printemps-été 2018 - Collection femme - Barcelone

La 21e édition du salon s’est clôturée avec plus de 32 000 visiteurs, entre grand public, acheteurs et médias, soit une augmentation de 5,7 % par rapport à l’édition estivale précédente. De son côté, le 080 Barcelona Showroom s’est conclu par 150 interactions commerciales. Spécialisé pour l’occasion dans la mode féminine haut de gamme, avec une sélection de 20 marques catalanes, l’événement qui a eu lieu les 30 et 31 janvier a, selon les organisateurs, surpassé les 2 millions d’euros de volume d’affaires prévus. Il marque aussi la volonté de l'événement de faire des affaires au niveau international avec des acheteurs venus de plus de 15 pays.

Concernant les défilés qui se sont succédé durant cette Semaine de la mode, le jury confessait en coulisses n’avoir eu aucune difficulté à faire son choix de marques primées, revendiquant une décision consensuelle et quasi unanime. Ainsi, la designer de sportswear de luxe Krizia Robustella, avec « Trendy Flock », et la marque barcelonaise d’Ángel Vidal Brain & Beast, avec sa collection irrévérencieuse « Eclipse », inspirée de nombreux éléments de la culture pop, ont obtenu ex aequo le Prix National de la Generalitat de Cataluña 080, décerné à la meilleure collection.

Le label vétéran Naulover, fondé il y a plus de 60 ans et s’étant refusé à délocaliser sa production, s’est vu remettre le prix 080 Modacc pour sa collection « Seducción », inspirée du mythe de la licorne. Sa fidélité à Barcelone, où est installé son flagship, paraît avoir porté ses fruits. La firme de Carmen Noguera salue une décision « qui reconnaît le travail et les efforts des 130 familles qui travaillent avec Naulover ». Au-delà de la reconnaissance du 080, la firme est déjà présente dans plusieurs pays européens, en Chine, à Dubaï, au Mexique et au Chili. En 2016, la marque catalane a connu une hausse de 10 % de ses ventes et 25 % de sa production annuelle sont déjà dédiés à l’exportation.


Custo Barcelona - Printemps-été 2018 - Collection femme - Barcelone

Le Prix National 080 pour le meilleur créateur émergent, décerné par Desigual, est tombé dans les mains de Jaime Álvarez. Le jeune designer originaire de Séville, qui arpentait le podium du Recinto de Sant Pau pour la première fois de sa carrière, a su séduire le jury avec sa marque pour homme Mans Concept Menswear. Sous le titre de « Make America great again », la collection tirait son inspiration des uniformes scolaires new-yorkais, à travers un jeu entre les matières les plus innovantes et les grands classiques de la confection.

Comme de coutume, Custo Barcelona a été fidèle au rendez-vous avec la ville dont elle porte également le nom. Chargée de la clôture de la quatrième journée de défilés, la marque a présenté une collection futuriste intitulée « Call me tomorrow », une collection sportswear luxueuse inspirée du hip-hop pour le printemps-été 2018. Et ceci, quelques jours après avoir présenté ses propositions pour l’hiver 2018/2019 sur les podiums de la Mercedes Benz Fashion Week de Madrid. Un défilé qui a volé l’exclusivité à New York, une ville qui exige d’habitude que les collections présentées ne l’aient pas été auparavant, mais qui fera une exception le samedi 10 février pour cette marque qui emmène depuis 23 ans la mode espagnole à New York.

Parmi les marques à surveiller de près, la discrète Amt. d’Adrià Machado sort du lot, avec des designs inspirés de la nature qui en appelle aux plus belles créations du design scandinave. De son côté, Loa by Lidia Aguilera s’est emparée des codes du bohème commercial, avec une collection qui rappelle clairement Chloé, tandis que la marque émergente Mietis a su convaincre avec une femme aventurière qui part en safari. Pablo Erroz propose quant à lui une réinterprétation toujours aussi intelligente du costume. Côté mode enfantine, deux propositions opposées mais aussi convaincantes l’une que l’autre : la salsa festive et colorée de Boboli répond à la solennité de Little Creative Factory, avec un excellent travail sur les encres végétales imprimées sur lin et coton.


Mietis - Printemps-été 2018 - Collection femme - Barcelone

Le 080 Barcelona Fashion a commencé à faire parler de lui sur les réseaux sociaux grâce au défilé bourré d’influenceurs de Ze Garcia, dans le plus pur style Dolce & Gabbana. Après cinq jours de salon, les portes du Recinto Sant Pau se sont refermées jusqu’à la prochaine édition de juin, qui aura lieu au même endroit, sur un hommage poignant au couturier Azzedine Alaïa de la maîtresse de cérémonie, Rossy de Palma.

Alors que l’avenir de la Catalogne est encore incertain, entre revendication de son identité, fortification des bases de son industrie consolidée et message de stabilité envoyé à l’Europe, le 080 Barcelona Fashion a parfaitement su tirer son épingle du jeu dans un contexte qui paraissait a priori bien peu favorable. Le dynamisme de la création catalane et le soutien aux entreprises locales ont porté leurs fruits pendant ce salon, parfois taxé de « commercial ». Cela ne paraît pas une mauvaise stratégie pour le moment, tant que la force de l’industrie continue à être remise en question. Le Catalan peut être incroyablement international.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversIndustrieSalonsDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER