×
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
19 nov. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les actions de Farfetch en chute libre malgré la hausse de son chiffre d'affaires trimestriel

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
19 nov. 2021

Les investisseurs ont tendance à être particulièrement indulgents à l'égard des sociétés du secteur technologique, qui restent parfois déficitaires pendant des années. Mais c'est loin d'être le cas pour Farfetch, donc les actions ont chuté de 22% jeudi en fin de séance, après la publication de résultats trimestriels jugés décevants.


Farfetch


Pourtant, les nouvelles sont plutôt bonnes. La société londonienne a déclaré un bénéfice net de 769 millions de dollars (680 millions d'euros) au cours du troisième trimestre, contre une perte de 537 millions de dollars (475 millions d'euros) il y a un an.

Ses recettes ont augmenté de 33% pour atteindre 583 millions de dollars (516 millions d'euros). Mais les analystes prévoyaient un chiffre d'affaires d'environ 591 millions de dollars et n'ont pas apprécié le fait que la marge bénéficiaire brute ait chuté en raison de la hausse des coûts.

Mais la société elle-même semblait optimiste et, si l'on ignore la réaction des analystes et que l'on se contente de regarder les chiffres, il est clair que le groupe continue à se constituer une part de plus en plus importante du marché de la mode de luxe.

Au cours des trois mois précédant la fin septembre, la valeur brute des marchandises (GMV) a augmenté de 28% par rapport à l'exercice précédent, pour atteindre 1,017 milliard de dollars (899 millions d'euros), soit plus du double du chiffre d'il y a deux ans. Le bénéfice brut a atteint 252 millions de dollars (223 millions d'euros), contre 209 millions de dollars, tandis que la marge bénéficiaire brute est passée de 47,8% à 43,3%. Outre le bénéfice net mentionné plus haut, le bénéfice ajusté avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) s'élève à 5,3 millions de dollars (4,7 millions d'euros), après une perte de 10,3 millions de dollars un an plus tôt. 

La société indique également que le volume des ventes sur sa plateforme est passé de 674 à 828 millions de dollars (732 millions d'euros) et que son bénéfice brut est passé de 143 à 159 millions de dollars (141 millions d'euros). La valeur moyenne des commandes sur sa plateforme est passée de 574 à 593 dollars, tandis que le nombre de clients actifs a également augmenté. 

La croissance de la GMV sur sa plateforme en ligne — sur une base de deux ans — s'est également "accélérée séquentiellement, passant de 89% au deuxième trimestre 2021 à 97% au troisième trimestre 2021, grâce aux principaux marchés du luxe, notamment les États-Unis, la Chine continentale, le Royaume-Uni, le Moyen-Orient, l'Allemagne et la Russie, qui ont plus que doublé en deux ans".

Les activités de Farfetch ont été stimulées par des partenariats avec des marques de premier plan, pour des initiatives comme "The Language of Prada", qui met en avant la nouvelle collection de la marque italienne (le premier volet d'un partenariat en deux parties), ainsi que Balenciaga, Miu Miu, Dolce & Gabbana et Moncler.

Dans le même temps, la GMV et le chiffre d'affaires de la plateforme de marque de Farfetch ont également augmenté, passant de 112 à 165 millions de dollars (146 millions d'euros), et le bénéfice brut est monté de 58 à 80 millions de dollars (71 millions d'euros).

Les activités du New Guards Group ont poursuivi leur progression, Off-White et Palm Angels figurant parmi les 10 premières marques sur la plateforme de Farfetch.

José Neves, fondateur et PDG de Farfetch, se montre optimiste face à "la régularité de Farfetch en termes de gains de parts de marché. [Nous] restons sur la bonne voie pour atteindre notre objectif de rentabilité et de croissance de la GMV pour l'exercice complet, au-delà de notre objectif à long terme de 30% de taux de croissance annuel composé".

Ce dernier "constate une forte adhésion du secteur à notre stratégie de plateforme. Plus de 1.400 marques et détaillants référencent toujours plus de produits de luxe, tout en générant une énorme visibilité médiatique pour atteindre notre clientèle. Et au vu de l'intérêt croissant pour notre vision innovante de la vente au détail de produits de luxe, Farfetch Platform Solutions est en passe de révolutionner la numérisation de l'expérience du luxe, et d'ouvrir des opportunités exceptionnelles pour Farfetch".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com