×
Par
AFP
Publié le
22 févr. 2006
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Luxe rock n' roll chez Gucci, vie en rose chez Armani

Par
AFP
Publié le
22 févr. 2006

MILAN, 22 fév 2006 (AFP) - L'hiver s'annonce flamboyant, grâce à un luxe très rock and roll chez Gucci, tandis que Giorgio Armani voit la vie en rose, avec un vestiaire tonique et joyeux, selon les collections de prêt-à-porter féminin présentées mercredi à Milan.


Collection automne/hiver Gucci le 22 février 2006 à Milan
Photo : Paco Serinelli /AFP

Frida Giannini, grande admiratrice de David Bowie, a conçu pour Gucci des vêtements qui font la part belle aux paillettes, aux sequins, aux lamés or, aux clous argentés, aux pantalons étroits ou au contraire si larges qu'ils cachent les escarpins compensés.

Les chemises s'inspirent des foulards, les robes sont très longues ou ultra-courtes, des collants de couleur ou noirs scintillant d'or gainent les jambes de femmes qui ne craignent pas les décolletés vertigineux.


Collection automne/hiver Gucci le 22 février 2006 à Milan Photo : Paco Serinelli /AFP

Une large ceinture cloutée ponctue une micro-robe rouge, un débardeur de fourrure discrètement pailletée réchauffe une autre très courte robe dorée. Un petit blouson de crocodile violet accompagne un pantalon moulant noir rentré dans des bottes.

Giorgio Armani de son côté voit la vie en rose dans sa ligne Emporio Armani, comme le chante Edith Piaf sur la bande-son. L'hiver s'annonce joyeux. De gros pois noirs parsèment une robe de soie crème, ailleurs des pastilles multicolores se multiplient sur un tailleur de velours sombre. Des bérets de fourrure ou des casques de fourrure remplacent les habituelles toques.


Création Gucci lors de la fashion week de Milan - Photo : Francois Guillot/AFP

Des jupes droites ou des bermudas amples s'accompagnent de petites vestes cintrées et aux épaules marquées. La fourrure s'invite sur les cols des vestes, les poches des bermudas ou se porte en étole.

Des jupes bouillonnent autour du genou ou se contentent d'un simple volant au-dessus de l'ourlet. Pour le soir ou la fête, on choisira une jupe courte ou une robe dont les pierreries scintilleront dans la nuit.


Création de Emporio Armani lors de la fashion week de Milan - Photo : Francois Guillot/AFP

Les pierreries sont présentes aussi chez Etro, mais plutôt comme une réminiscence des splendeurs royales du XVIè siècle. Pierres et cristaux illuminent les poignets et l'encolure d'une robe de soie grise ou d'une ample veste noire, les manches d'un manteau, un haut noir porté avec une jupe de velours noir et vert ou composent des bretelles précieuses.

Les tissus -velours, taffetas, satin-sont opulents, comme ceux d'une Cour rêvée. Des fils d'or courent sur les jupes ou gansent une veste grise.


Création de Gucci lors de la fashion week de Milan Photo : François Guillot /AFP

Mais la créatrice Veronica Etro n'ignore pas son temps, et plusieurs pièces empruntent aux grandes villes et à leurs banlieues des graffiti ou des tags. Un manteau gris semble être passé entre les mains d'un grapheur, une robe porte de mystérieuses inscriptions.

Des sautoirs complètent des tenues qui privilégient le vert, le noir, le gris, le noir et l'or.

Roberto Cavalli, pour sa part, qui présentait sa ligne Just Cavalli, propose une évasion quelque part entre la Chine et le Japon, avec d'amples blouses de soie aux couleurs vives et aux imprimés sinisants, de larges ceintures de soie qui s'apparentent aux obi japonais.


Création Emporio Armani lors de la fashion week de Milan - Photo : Francois Guillot/AFP

Une robe noire richement brodée d'or se pare d'un collier en passementerie dorée, les blouses ont des manches pagode qui s'enrichissent parfois de dentelle noire. Une large ceinture rythme une robe longue de laine grise ou un pantalon lamé or. Des mini-jupes semblent des obi qui auraient pris quelques centimètres.

La ceinture adopte parfois un imprimé fauve, qui s'invite aussi sur le bout des manches des blouses multicolores.

Des motifs dorés s'installent sur un paletot rouge vif comme une lanterne chinoise, de la fourrure orne le col et les poignets d'un manteau multicolore.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.