×
Publié le
7 avr. 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marché du sport : les enseignes dominent, les marques suivent

Publié le
7 avr. 2017

Le cabinet Capitalmind a sorti son classement des 50 premiers groupes de sport dans le monde. En tête : les distributeurs spécialisés. Intersport, Decathlon et Foot Locker dominent le marché de la distribution d’articles de sport, un secteur en croissance de 5 % sur l’année 2015, qui pèse 388 milliards de dollars.

Le français Decathlon, deuxième au classement des 50 premiers groupes de sportdans le monde - Decathlon


Si la présence des distributeurs sur les premières marches ne crée pas la surprise, la montée des grandes marques au classement apparaît plus notable. En effet, selon l’étude, elles ne faisaient pas partie du classement il y a dix ans. Aujourd’hui, Nike se place en 5ème position avec une croissance de 25 % de son chiffre d’affaires en 2015 en devise locale, juste devant Adidas, qui enregistre une croissance de 10 %.

Puma, VF Corp (The North Face, Vans, Timberland...), Lululemon, Under Armour, Skechers (qui gagne dix places, arrivant ainsi 30ème, ndlr) et Asics (qui entre au classement avec la 50ème place) viennent confirmer la tendance. Les enjeux pour les enseignes et les marques se révèlent néanmoins différents. Les premières cherchent à développer leurs marques propres pendant que les secondes travaillent à étendre leur réseau de distribution.

Ces directions, même si elles sont différentes, contribuent à la croissance mondiale du marché. Ce n'est pourtant pas la seule explication. Si les prévisions tablent sur une croissance de 4 à 5 % chaque année jusqu’en 2020, c’est en comptant aussi sur les nouveaux marchés et les pratiques émergentes.

Le cabinet Capitalmind met en avant la performance du sport féminin et l’attrait croissant de la classe moyenne chinoise pour les articles de sport. Les marques n’ont cessé de vouloir séduire les femmes ces dernières années avec des produits plus mode et adaptés aux nouvelles disciplines tendance comme le yoga, la zumba, et le fitness. La marque canadienne Lululemon, spécialisée dans le vêtement pour la pratique du yoga, illustre bien le phénomène en gagnant quatre places au classement pour se positionner au 19ème rang.

La Chine semble également de plus en plus friande d'articles de sport. Aujourd’hui, l’industrie du sport représente seulement 0,7 % du PIB chinois, mais le gouvernement s’est donné pour objectif de multiplier ce chiffre par six d’ici 2020. Marques et enseignes misent donc sur ce marché en plein essor. Decathlon, qui y a déjà implanté 220 magasins, table sur 500 ouvertures supplémentaires sur les trois prochaines années et Adidas, de son côté, compte posséder 12 000 boutiques en Chine d’ici à 2020, soit 3 000 de plus.

Enfin, l’e-commerce fait lui aussi bouger les lignes. Même si les 50 plus grands acteurs du secteur pèsent près d’un tiers du marché, les choses évoluent. Le brésilien Netshoes est le premier site de vente en ligne à faire son entrée au classement, en se positionnant directement à la 35ème place. Comme pour tous les secteurs aujourd’hui, l’e-commerce est non négligeable et permet aux enseignes et marques de développer un circuit de distribution omnicanal.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com