×
Publié le
16 mars 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Monnier Frères se lance dans le live shopping

Publié le
16 mars 2021

Véritable phénomène en Chine, le live shopping se développe en Europe, poussé par la crise sanitaire. Après la marque française IKKS en décembre, c’est au tour de Monnier Frères de s’y essayer cette semaine en organisant sa toute première session en France. Pour l’e-shop multimarque d’accessoires de luxe pour femme, l’objectif est de proposer à terme une chaîne à part entière de shopping en direct.


Au centre et à droite Lena Mahfouf et Victoria Gasperi - fr.monnierfreres.com


En guise de test, l’enseigne a organisé une session lundi dédiée à une vente de sacs Coach avec deux influenceuses françaises dans le rôle de maîtresses de cérémonie. La vidéaste web Léna Mahfouf, qui fait un tabac sur Youtube et Instagram avec ses vidéos signées Léna Situations, et la créatrice de mode et blogueuse Victoria Gasperi, alias "Laugh of artist".

Installées dans un salon vaguement vintage, les deux influenceuses improvisent une discussion entre copines sur le thème des années 2000 autour d’une tasse de thé avec Amalia, en charge des réseaux sociaux chez Monnier Frères, tandis que les commentaires fusent et que les produits s’affichent sur l’écran. Cadrage parfois instable, qualité audio un brin déficiente, le site étrenne les joies du direct.

En une heure, l’e-commerçant enregistre plus 20% de taux d’engagement, 26.600 likes, 1.350 commentaires et 5.500 spectateurs uniques.

Fondé en 2010 par les frères Guillaume Monnier (ancien vice-président de Dior Japon) et Jean Monnier (ancien dirigeant d'Auchandirect et de Grosbill), le site de vente en ligne commercialise les accessoires de luxe féminin de près de 90 marques, dont Burberry, Loewe, Balenciaga, Valentino, Alexander McQueen, Jacquemus ou encore Isabel Marant.

Financé lors de son lancement par le fonds spécialisé dans les start-up Jaïna Capital de Marc Simoncini, Monnier Frères a été racheté en 2012 par le groupe de distribution franco-belge Louis Delhaize (Cora, Truffaut, Match, Houra, Animalis) de la famille Bouriez.

Centrée sur les accessoires féminins (sacs à main, bijoux, chaussures, écharpes, lunettes de soleil), la plateforme va élargir sa gamme à l’homme à l’été 2021. Implantée en Europe, en Amérique du Nord et en Asie, elle souhaite aussi accélérer auprès de la jeune clientèle, les millennials et la Gen Z, qui représentent 65% du trafic sur son site.


L'une des images de la dernière campagne de l'e-shopper - Monnier Frères


Comme l’illustre le thème choisi par son premier live shopping autour des années 2000, l’enseigne cible en particulier la génération Z, mais pas seulement. "Avec ses prochains programmes (personal shoppers, créateurs, etc.), Monnier Frères a l'ambition de proposer une expérience de shopping intégré à toutes les cibles de clients", nous indique-t-elle.
 
L’accent sera donc mis sur le live shopping avec le lancement prochain sur son site d’un canal dédié à cette formule de "télé-achat" des temps nouveaux. Cette technique de vente événementielle, qui permet à l’acheteur d’échanger en direct avec le vendeur-influenceur et encourage les achats impulsifs, est fortement prisée par les consommateurs les plus jeunes.

Arrivée de Chine, où elle est pratiquée depuis 2013 et a connu une croissance sans précédent ces deux dernières années, elle nécessite un solide support technologique. Dans cette perspective a été nommée l’an dernier à la tête de Monnier Frères Diaa Elyaacoubi Bouriez, ingénieure de formation. Forte d’une grande expertise dans la high-tech, elle a occupé des postes à responsabilité dans l’industrie des télécommunications avant de se lancer dans l'entrepreneuriat.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com