×
Par
AFP
Publié le
9 oct. 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ouverture d’une Procédure de redressement pour Yohji Yamamoto Inc. au Japon

Par
AFP
Publié le
9 oct. 2009

TOKYO, 9 oct 2009 (AFP) - La maison de haute-couture japonaise Yohji Yamamoto, créée en 1972 par le styliste du même nom, a annoncé vendredi 9 octobre avoir déposé une demande de mise en “Minji Saisei” (similaire à la procédure de sauvegarde en France ou au chapter 11 aux Etats-Unis) auprès du tribunal de commerce de Tokyo. Aucune des structures hors Japon, n’est touchée par cette procédure. En outre, les activités se poursuivront avec l'aide d'un partenaire financier.

Yohji Yamamoto
Le couturier japonais Yohji Yamamoto lors de son défilé de prêt-à-porter Printemps-Eté 2010, à Paris le 2 octobre 2009. Photo : AFP

"Cela est très brutal, mais nous vous informons que notre société a demandé aujourd'hui au tribunal de Tokyo à être placée en redressement judiciaire", a expliqué la firme dans un communiqué, signalant cependant que les filiales à l'étranger ne sont pas concernées.

Cette maison de renom, qui conçoit plusieurs gammes de vêtements de luxe sous les marques Yohji Yamamoto, Y's, Y's for men, etc., dit avoir vu son chiffre d'affaires chuter à cause de la crise économique. Elle a aussi été pénalisée par la hausse simultanée de la devise japonaise (yen), un phénomène qui minimise ses revenus provenant de l'extérieur.

"En dépit de nos efforts pour diminuer nos coûts, nous sommes arrivés au point où il nous est difficile de poursuivre nos activités avec nos propres forces, en raison d'un surendettement et d'une situation financière aggravée par la conjoncture", a reconnu la société.

Sa dette se monte à 6 milliards de yens (45 millions d'euros). Les activités de la société se poursuivront "normalement" durant la période de redressement judiciaire, a toutefois précisé Yohji Yamamoto.

La maison, dont Yohji Yamamoto en personne reste le premier créateur, espère en effet recouvrer rapidement une situation normale. Elle a d'ailleurs obtenu vendredi 9 Octobre, un accord financier avec l’investisseur “Integral Corporation”, une société d'investissement très réputée au Japon. Avec ce support financier, la société se verra renforcée.

Yohji Yamamoto Inc. continuera son activité de vente au détail à travers ses boutiques ainsi qu’elle assurera ses ventes et livraisons pour les acheteurs de boutiques multimarques et grands magasins, sous le contrôle du tribunal ainsi que de l’administrateur qui sera désigné.

"Nous sommes confiants dans la possibilité de nous remettre sur pied rapidement en bénéficiant de l'aide d'Integral au plan des finances et de la conduite des affaires", a assuré la société.

Les vêtements Yohji Yamamoto, souvent de formes asymétriques, multicouches et jouant sur les longueurs, donnent lieu à des défilés remarqués dans les capitales de la mode internationale, à l'instar de Kenzo, Hanae Mori ou Issey Miyake.
Yohji Yamamoto a acquis une renommée mondiale à partir des années 80.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.