×
Publié le
21 oct. 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Qui sont les acteurs du nouvel espace multimarque des Galeries Lafayette Haussmann?

Publié le
21 oct. 2021

Devenir un révélateur de tendances, c’est l’ambition du nouvel espace "Creative Galerie" des Galeries Lafayette Haussmann. Avec une surface de 225 mètres carrés située au deuxième étage du célèbre édifice parisien dédié à la mode féminine, ce nouveau concept rassemble depuis la rentrée 2021 une trentaine de marques, dont quinze nouveaux créateurs. Focus sur nos quatre labels coups de cœur au sein de cet espace inédit. 


La Creative Galerie rassemble une trentaine de marques et est située au deuxième étage des Galeries Lafayette Haussmann - Galeries Lafayette


Stella Nova



Présentée en exclusivité aux Galeries Lafayette Haussmann, Stella Nova est une marque scandinave prônant le dialogue entre le masculin et le féminin, le chic et le décontracté.


Stella Nova propose un vestiaire composé de matières durables, à des prix oscillant entre 59 et 399 euros - Stella Nova


Fondée en 2002 par la designer danoise Trine Skoller, la griffe produit six collections annuelles de vêtements pensés comme des indispensables du vestiaire et élaborés pour accompagner chaque moment de la vie d’une femme.

Elle propose ainsi un style mêlant motifs tendance et pièces intemporelles, allant des robes aux pulls en passant par les vestes et pantalons, à des prix oscillant entre 59 euros pour un t-shirt et 399 euros pour un pull.

Soucieuse de son impact environnemental, elle est également certifiée "Go for Good", le label écoresponsable des Galeries Lafayette, grâce à son utilisation de matières durables telles que le coton biologique ou les tissus recyclés.

Rodebjer



Lancée en 2000 à New York par Carin Rodebjer, la griffe américaine repose d'abord sur des valeurs environnementales. Elle propose plusieurs modèles de prêt-à-porter et accessoires pour femmes élaborés dans le respect des objectifs de développement durable des Nations unies, et privilégie donc des partenaires et fournisseurs responsables, tout en favorisant l’utilisation de matériaux qualitatifs, écologiques ou recyclés.


Rodebjer propose des collections de prêt-à-porter et accessoires, à des prix oscillant entre 70 et 965 euros - Rodebjer


Dans ce cadre, elle a également ouvert une boutique à Stockholm intitulée "Rodebjer Revisited", rassemblant diverses pièces d’archives et d’anciennes collections.

Côté style, la griffe américaine haut de gamme revisite les essentiels de la garde-robe à travers l’accumulation de détails créatifs tels que des manches bouffantes, des cols asymétriques ou des motifs colorés, afin de créer un vestiaire à porter au quotidien, mêlant intemporalité et identité. Le tout est vendu entre 70 euros pour une ceinture et 965 euros pour un manteau. 

The Curated



The Curated est une marque australienne, aujourd’hui basée en Scandinavie, souhaitant proposer des articles de luxe durable. Elle dévoile ainsi des modèles de prêt-à-porter et accessoires à des prix compris entre 145 et 980 euros.


The Curated propose un vestiaire aux coupes droites et minimalistes - The Curated


À travers ses collections, la marque veut offrir des pièces pouvant être portées pendant des années, et servir de base à toute garde-robe. Elle propose donc un style intemporel et qualitatif, aux coupes droites et minimalistes. Le tout dans une démarche écoresponsable.

En effet, The Curated travaille principalement avec des restes de tissus et en petites séries afin d’éviter la surproduction. Elle fonctionne également régulièrement avec le système de précommande et n’utilise pas de plastique dans ses collections.

Un engagement qui prend également une dimension sociale, puisqu’une grande partie de ses usines sont auditées et certifiées, notamment par le label BSCI garantissant des conditions de travail respectueuses des droits de l’homme.

Anine Bing



Fondée en 2012 à Los Angeles par Anine et Nicolai Bing, la marque haut de gamme dévoile des collections inspirées de l’esthétique scandinave épurée, qu’elle associe au dynamisme américain. 


Anine Bing construit une offre transversale mêlant pièces fortes et modèles intemporels, à un prix oscillant entre 49 et 1200 euros - Anine Bing


Elle crée ainsi plusieurs modèles de prêt-à-porter, accessoires et joaillerie commercialisés entre 49 et 1.200 euros, et construit une offre transversale rassemblant modèles basiques et pièces fortes, afin d’offrir un style à la fois intemporel et contemporain.

Après avoir commencé son aventure dans un garage il y a presque dix ans, la griffe américaine a rapidement connu une expansion et est aujourd’hui distribuée dans 350 magasins à travers le monde et au sein de 15 boutiques en propre. Le tout grâce à la proposition d’un vestiaire dévoilant une subtile balance entre confort et élégance.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com