×
Par
Reuters
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
3 nov. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ralph Lauren confronté aux hausses de coûts d'approvisionnement

Par
Reuters
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
3 nov. 2021

Ralph Lauren Corp s'attend à devoir faire face à une hausse des frais d'expédition et des coûts des matières premières au cours des prochains mois, ceci afin d'assurer l'approvisionnement des magasins pendant la saison des fêtes, notamment sur ses fameux polos en coton.


Photo : Ralph Lauren


Les actions de la société new-yorkaise ont chuté de 4% après cette annonce mardi matin, même si la société a revu ses prévisions de revenus annuels à la hausse. 

Contrairement à ses homologues européens du secteur du luxe, qui fabriquent la majeure partie de leurs produits sur leur marché national, Ralph Lauren s'approvisionne pour la grande majorité de ses produits en dehors des États-Unis, — 40% sont fabriqués en Chine et au Vietnam, ce qui rend la société plus vulnérable aux retards d'expédition et aux fermetures d'usines.

Ces perturbations de la chaîne d'approvisionnement handicapent particulièrement le secteur de l'habillement, qui a enregistré les plus hauts niveaux de rupture de stock en ligne parmi tous les secteurs de la vente au détail aux États-Unis à l'approche des fêtes de fin d'année, selon Adobe Analytics.

Ralph Lauren reste confiant: l'entreprise dispose d'un stock suffisant pour répondre à la demande des fêtes, et dépense beaucoup d'argent pour expédier ses produits par avion.

"Si nous nous attendions à une grande variabilité des flux de stocks d'un trimestre sur l'autre, nous pensons que nos stocks sont bien positionnés pour répondre à la demande pendant les prochaines fêtes de fin d'année et au printemps 2022", assure la directrice financière de l'entreprise, Jane Nielsen.

Le détaillant s'attend à ce que son chiffre d'affaires de l'exercice 2022 à taux de change constants augmente de 34% à 36%, contre une prévision antérieure de 25% à 30%.

Mais Ralph Lauren maintient sa prévision de marge d'exploitation pour l'ensemble de l'exercice entre 12% et 12,5%, en raison de la hausse des frais de transport et de l'augmentation des prix des matières premières comme le coton.

Le chiffre d'affaires de Ralph Lauren a augmenté de 26% pour atteindre 1,5 milliard de dollars (1,29 milliard d'euros) au cours du deuxième trimestre qui a pris fin le 25 septembre. La reprise de la demande de produits de luxe en Amérique du Nord et en Europe a contribué à compenser des performances décevantes au Japon et en Chine, où le rétablissement des restrictions sanitaires a fait baisser les ventes au détail.

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.