×

Skechers affirme ses ambitions italiennes avec un premier flagship à Rome

Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
today 4 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les avancées sur le marché italien se poursuivent pour Skechers, le groupe américain spécialiste de la chaussure, qui a des projets et des objectifs ambitieux pour l’Italie. A l’occasion de Micam, FashionNetwork.com en a parlé avec David Weinberg, directeur des opérations de la société, et Sergio Esposito, directeur général de Skechers Italia.


Skechers, printemps/été 2020


“Aujourd’hui nous sommes présents en Italie avec 18 magasins en franchise, dont un sur rue, à Rome, et les autres à l’intérieur des centres commerciaux, tous ouverts avec le même partenaire, et avec 11 magasins de propriété à l’intérieur des centres outlet, pour lesquels nous prévoyons une expansion ultérieure”, nous a raconté Sergio Esposito. “Mais la grande nouvelle de cette année est l’ouverture, d'ici décembre, de notre premier flagship italien, qui sera aussi un des plus grands d’Europe: 500 mètres carrés sur deux étages via del Corso à Rome, qui accueilleront l’univers Skechers dans son ensemble”.
 
“L’étranger a gagné 9,3% au second trimestre de l'année fiscale et l’Italie est un des pays qui a réalisé de très bonnes performances. Nous voyons à l’horizon, pas si lointain, le cap des 100 millions d'euros de chiffre d'affaires sur le marché italien”, a ajouté David Weinberg. “En parlant d'Europe, nous avons investi environ 25 millions d'euros dans notre plateforme logistique en Belgique, qui s’est beaucoup agrandie ces quinze dernières années, pour améliorer l’automatisation et les délais de production”.


Skechers à Micam - Photo: Laura Galbiati - FashionNetwork.com

 
Parmi les projets de la société pour les prochaines années, le renforcement de la partie habillement: “Nous sommes une entreprise qui ne fait rien si elle ne pense pas pouvoir se développer. Notre secteur principal reste les chaussures, mais l’habillement se développe très bien dans les pays où il est actuellement présent, les Etats-Unis et la Chine, des marchés où nous avons beaucoup de magasins monomarques. Dans un futur pas très lointain nous commencerons à amener l’habillement Skechers sur d’autres marchés, en Europe aussi; par exemple, il sera certainement dans le flagship romain”.
 
L'intérêt de la société américaine pour le monde de l'habillement s'est aussi illustré dans le projet de co-branding réalisé par Skechers avec Ricostru, la marque indépendante de la styliste italo-chinoise Rico Manchit Au, qui sera dévoilé samedi 21 septembre à l’occasion de la Fashion Week milanaise.


Le nouveau flagship romain de Skechers accueillera aussi la ligne d'habillement - Photo: Laura Galbiati - FashionNetwork.com

 
Dans le même temps, Skechers entend continuer à se focaliser sur sa propre cible consolidée de clientèle, celle des 25-54 ans, mais travaille aussi pour dialoguer toujours davantage avec les consommateurs plus jeunes, avec des propositions de l'héritage de la marque réinterprétées de façon moderne. “Bien qu’étant une société très grande, nous continuons aussi à cultiver notre rapport direct avec les partenaires wholesale, une des valeurs fondamentales pour nous”, a conclu Sergio Esposito.
 
Skechers, qui a terminé 2018 avec un chiffre d'affaires de 4,64 milliards de dollars (4,10 milliards d'euros), en hausse de 11,5%, a enregistré au second semestre de cette année, achevé le 30 juin dernier, des ventes record pour 1,259 milliard de dollars (1,118 milliards d'euros), en hausse de 10,9%.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com