×
Publié le
13 janv. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Soldes: un démarrage plus fructueux en ligne qu’en boutique?

Publié le
13 janv. 2022

Alors que les rabais sont déjà importants chez les commerçants, les premiers constats font état d’un démarrage plutôt morose le 12 janvier, entre montée en puissance des ventes privées, trafic en berne, télétravail et inflation. Le commerce en ligne semble tirer son épingle du jeu par rapport aux boutiques physiques. Selon les données collectées par l'application Tiendeo, la fréquentation des magasins le premier jour des soldes a été inférieure de 55% à celle enregistrée lors de la première journée l’an dernier. La plus "forte" affluence ayant été constatée à 16h.


Tiendeo


Dans le même temps, les recherches de promotions sur le web auraient augmenté de 72% comparé aux soldes d’hier 2021. Les enseignes Sports Direct, Cash Express et Kiabi sont les sites qui proposaient le plus de promotions en ligne en ce premier jour, indique Tiendeo. La catégorie la plus recherchée n’était pourtant pas la mode, mais l’univers "multimédia et électroménager" (29% des recherches), suivi du secteur "meubles et décoration" (16%).

La solution d’unification des stocks SoCloz a quant à elle mesuré en ce premier jour une hausse de 11% des commandes omnicanales (par rapport à l’an dernier), c’est-à-dire des achats web qui concernent le click&collect, la e-réservation ou d’autres parcours omnicanaux. L’entreprise estime que "le bilan 2022 des soldes d’hiver, malgré un volume de commandes omnicanales en hausse, s’annonce critique pour le commerce et ses magasins".

Face à l’impact de la pandémie, les acteurs présents en ligne espèrent marquer des points. Boris Saragaglia, le patron du site e-commerce Spartoo, s’attend à réaliser une croissance de ses ventes de l’ordre de 15% durant ces soldes, par rapport à la même période l’année dernière, indique-t-il à Francetvinfo, ajoutant que ses stocks sont 30% plus importants que début 2021.

De plus, les transactions en ligne sont en progression dans le secteur mode: selon les derniers chiffres de la Fevad, 49,2% des internautes déclarent avoir acheté au moins un produit d’habillement au cours des 12 derniers mois, soit +2,5 points par rapport à 2020. Les sites les plus plébiscités l’an dernier au rayon mode? Amazon, devant Vinted et Decathlon.

En magasin, dans l’Hexagone, le premier jour n’a globalement pas été probant: à Nantes, France3 décrit "un timide démarrage", Le Dauphiné écrit "pas de grande affluence à Gap", tandis que Midi Libre signale des débuts "plutôt calmes" à Toulouse.

Selon un sondage réalisé par Happydemics pour Invibes Advertising en amont de cet événement commercial, 51% des Français avaient l’intention d’effectuer des achats durant les soldes (dont 65% des femmes de 25 à 44 ans). Après la crise sanitaire, la place des soldes est toutefois moins importante pour un quart des sondés.

Alors que les consommateurs auront jusqu’au 8 février pour effectuer des achats à prix réduit, les commerçants et enseignes espèrent une -éventuelle- montée en puissance durant le premier week-end de soldes qui s’annonce.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com