×
Par
AFP-Relaxnews
Publié le
28 nov. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Virgil Abloh, coqueluche de la mode et idole des "millennials"

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
28 nov. 2021

(AFP) - DJ, diplômé en génie civil et en architecture, ex-conseiller de Kanye West, l'Américain Virgil Abloh, styliste et directeur artistique des collections homme de la maison Louis Vuitton décédé dimanche à 41 ans, affichait un profil atypique et disposait d'un atout de taille: son succès auprès des jeunes.


AFP


Ce fils d'immigrés ghanéens né dans l'Illinois, qui avait décroché l'un des postes les plus enviés de la mode, dans la griffe fleuron de LVMH, était aussi l'un des seuls Noirs à la tête d'une grande maison.

Ce roi du streetwear de luxe était un mordu des réseaux sociaux: il avait 6,5 millions d'abonnés sur Instagram et 10,6 millions pour sa griffe Off-White fondée en 2013. Il s'était imposé en quelques années comme l'un des créateurs les plus "cool" auprès d'un public de millennials connectés.

Sa marque de fabrique? Un style reflétant la culture "street", avec ses baskets et ses sweats, mais aussi un logo aisément reconnaissable, fait de bandes obliques noires et blanches, des collaborations à succès, avec Nike, Jimmy Choo, Moncler... et même un projet en cours avec Ikea.

- Multicartes -



Une approche résolument en phase avec une époque qui voit ces partenariats entre marques se multiplier. Son prédécesseur chez Vuitton homme, Kim Jones, avait créé l'événement en 2017 en s'associant avec le label new-yorkais Supreme. Ses défilés, au public métissé, étaient pris d'assaut, les jeunes rappeurs s'y pressant et il comptait parmi ses fans Rihanna et Beyoncé.

Ce globe-trotter, qui confiait dormir très peu, avait estimé que sa nomination chez Louis Vuitton pouvait "montrer à une jeune génération qu'une personne à ce poste n'a pas à ressembler à un seul modèle", dans un monde de la mode souvent critiqué pour son manque de diversité.

Les prestations de ce créateur multi-cartes, qui n'était pas du sérail et n'avait pas fait d'école de mode, étaient attendues au tournant.

Fan de hip-hop, Virgil Abloh avait commencé ses activités de DJ au lycée avant de sortir diplômé en génie civil de l'Université du Wisconsin et en architecture de l'Institut de technologie de l'Illinois. Au début des années 2000, il était devenu consultant artistique pour Kanye West, conseillant le rappeur notamment sur ses pochettes de disques et les scénographies de ses concerts.

- "Curiosité infinie" -



Les deux hommes avaient même fait ensemble un stage chez Fendi en 2009 pour se plonger dans l'univers de la mode. "Je les payais 500 dollars par mois", se souvenait en 2018 Michael Burke, PDG de Fendi à l'époque.

Virgil Abloh avait créé en 2012 un premier label, Pyrex Vision. En se contentant d'apposer le logo de sa marque sur des vêtements Champion et des chemises Ralph Lauren, vendus plus chers, il avait créé la polémique.

Un an plus tard naissait Off-White, qui s'imposait par la force de son graphisme avant d'évoluer vers des créations plus "couture". En 2015, la marque faisait partie des finalistes du prestigieux prix LVMH. Ce groupe en prendra la majorité en juillet 2021.

"Pendant plus de deux ans, Virgil a courageusement lutté contre une forme rare et virulente de cancer", "choisissant de mener en privé sa bataille" tout au long de laquelle "son éthique de travail, sa curiosité infinie et son optimisme n'ont jamais fléchi", pouvait-on lire dimanche soir sur son compte Instagram.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2022 AFP-Relaxnews.