Who's Next et Première Classe se pensent en salons "concept-stores"

Who's Next et Première Classe veulent rénover leur approche. Les deux salons frères de première session, qui auront lieu du 7 au 10 septembre prochains à Paris, présenteront de premières transformations, alors que l'organisateur repense actuellement son organisation. Une « édition de transition », selon les termes de Frédéric Maus, codirecteur général depuis janvier dernier, qui pose tout de même les prémices de la nouvelle voie que veut suivre le rendez-vous pour susciter de nouveau l'engouement et réveiller l'enthousiasme des visiteurs.


Le plan du salon Who's Next-Première Classe de septembre 2018 avec ses nouveaux espaces - WSN Développement

Les organisateurs de l'événement rassemblant 1 300 marques environ ont ainsi dévoilé quelques nouveautés qui donneront une tonalité plus « lifestyle » à l'édition de septembre prochain ou plus exactement plus « concept-store », dans l'idée de suivre la voie des détaillants qui ont réveillé leurs boutiques en s'ouvrant à de nouveaux univers. En découle donc logiquement l'introduction de nouveaux espaces mettant en lumière de nouvelles catégories de produits, parfois déjà présentes pour certaines, mais peu visibles.

C'est ainsi qu'un univers beachwear s'intégrera au sein du hall 4 sous la bannière Who's Next. Rassemblant une trentaine de marques de maillot, vestiaire ou accessoires de plage, l'espace de 900 mètres carrés accueillera notamment des noms comme Pain de Sucre, Banana Moon, Bohodot ou Méduse, ainsi qu'une dizaine de griffes brésiliennes rassemblées par l'organisme Carandai 25 et l'agence Paris de Janeiro, le salon continuant à pousser la présence des collectifs en son sein. L'espace beachwear s'intitulera « Hotel Californiafrica », en clin d'oeil à la thématique Africa Street, qui servira de fil rouge cette saison, entre animations, jeunes créateurs, artistes, mais aussi musiciens lors de la soirée d'ouverture.

Autre zone nouvellement créée : le « Mix and Mixte », au sein du hall 3 de Première Classe. L'idée : se rapprocher là de l'esprit concept-store en mariant des accessoires d'horizons divers, mais avec des positionnements très « marketés » adaptés à ces boutiques image. Ici, le salon rassemblera 70 marques, dont la moitié de chaussures casual et autant de coup de coeur du quotidien, mais aussi du sac à dos notamment, des casques et autres produits astucieux et mixtes pour urbains curieux. On retrouvera, entre autres, des noms comme Panafrica, Faguo, Beau Nuage ou Semura. 

Tout près de là, dans le hall 3, c'est un espace dédié à la cosmétique qui se lance véritablement, après quelques introductions de nouveaux concepts au compte-gouttes les dernières saisons. Répondant à une demande forte des visiteurs, cet univers intitulé « La villa beauté » entend présenter de jeunes pousses, mais pas seulement, avec des marques plus installées également en quête d'une distribution plus mode. C'est là que se présenteront ainsi les vernis Nailmatic ou Clever Beauty, le maquillage Irisé Paris, mais aussi les soins Joliderm ou Oden.

Enfin, la dernière des nouvelles propositions d'espaces s'intitule « Fine Jewellery ». Comme son nom l'indique, il prendra place au sein de la section bijoux du hall 3, mettant en évidence un positionnement intermédiaire entre bijouterie fantaisie et joaillerie. Des acteurs du « précieux » comme Lovingstone, Les Merveilleuses, Nam, Sofia Dido ou Shagreen & Tortoise s'épanouiront dans une scénographie spéciale et distinctive signée par une autre marque d'accessoires, Maison Baluchon.

Avec ces nouveaux assortiments, Who's Next-Première Classe entend donc éveiller la curiosité et inspirer les détaillants pour les inciter à sortir de leurs sentiers de visite habituels. Ils sont également les prémices d'une nouvelle manière de travailler pour l'organisateur, WSN Développement, qui « revoit son socle », comme le dit Frédéric Maus, pour mieux répondre aux demandes des clients et en même temps avoir une vision de l'offre et du positionnement du salon à plus long terme.

Pour cela, la société s'est réorganisée en deux pôles, sous l'autorité des codirecteurs généraux, Frédéric Maus et Xavier Clergerie : d'une part, la direction du « client success », confiée à Aude Chabanier, qui dans la précédente organisation chapeautait l'ensemble Who's Next. Ce nouveau département a pour but de « simplifier l'approche du client, qu'il s'agisse d'une marque, d'un visiteur, ou les deux à la fois parfois », explique Frédéric Maus, et ce pour « éviter les multiplications d'interlocuteurs et engager un nouveau dialogue ».

WSN Développement se dote d'autre part d'une nouvelle direction de l'offre, confiée pour ce qui concerne Who's Next à Emily Tepper Tarac, comme FashionNetwork.com vous l'annonçait il y a quelques semaines, et à Sylvie Pourrat pour Première Classe, là dans la continuité. « Là, l'idée c'est que cette direction de l'offre puisse avoir une vision à plus long terme du salon, de son positionnement, qu'elle puisse se projeter vers ce qu'il devra être dans cinq ou dix ans pour correspondre au marché », ambitionne le codirecteur général. Réorganisation toujours, Jean-Marc André, directeur marketing et communication depuis fin 2016, a quant à lui quitté la société et vu ses fonctions redistribuées en interne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER