×
Auteur :
Publié le
20 oct. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paolo de Cesare (Le Printemps) : " A Cagnes, tout le monde est un peu un touriste"

Auteur :
Publié le
20 oct. 2015

Le Printemps ouvre cette semaine son magasin de Cagnes-sur-Mer au centre commercial Polygone Riviera, un projet commun de la Socri et d'Unibail Rodamco. Paolo de Cesare, qui a travaillé 25 ans chez Procter & Gamble, est CEO du Printemps depuis 2007 et a vécu entre autres le changement de propriétaire. Il pilote le développement des grands magasins, mais aussi de Citadium et du e-commerce boosté depuis le rachat de Placedestendances.com, fin 2013.
 

Paolo de Cesare.

FashionMag : Le Printemps ouvre un magasin à Cagnes-sur-Mer ce jeudi. Un grand jour ?

Paolo de Cesare : En effet, jeudi, nous ouvrons notre magasin de 6 000 mètres carrés dans le centre commercial d’Unibail. En 18 mois, nous avons ouvert à Marseille, aux Terrasses du Port, et au Carrousel du Louvre, maintenant à Cagnes, près de Nice. Avant ces ouvertures, le réseau n’avait pas bougé depuis 1983. Nous sommes contents des deux premières ouvertures et là, quand je vois la photo, j’y vois notre vraie mission, celle d’être une locomotive dans un centre. 

FM : Au niveau de l’offre à Cagnes-sur-Mer ?

PdC : Nous y présentons le prêt-à-porter féminin et masculin ainsi que les accessoires et chaussures. Pas de maison, car cela prend trop de mètres carrés. Mais pour l’offre prévue de mode, la surface y est parfaite. 

FM : Vous y visez quelle clientèle ? Des touristes également ?

PdC : Par définition, à Cagnes-sur-Mer, tout le monde est un peu un touriste (sourires). Entre les résidences secondaires, les retraités fraîchement installés… Prenez Marseille, aux Terrasses du Port, entre 50 et 55 % des consommateurs sont des habitants, 30 % des touristes français et européens, et enfin de 10 à 15 % des touristes internationaux. 

FM : Et la prochaine inauguration ?

PdC : Pour le moment, il n’y a pas de projet, ni même d’annonce. Il y a peu d’opportunités pour les surfaces recherchées de 6 à 8 000 mètres carrés. Et les négociations peuvent être compliquées. Cagnes-sur-Mer, le projet a été évoqué en 2007, il y a huit ans ! Les Terrasses du port a été plus rapide, mais quand même, de quatre à cinq ans se sont écoulés entre l’idée et la réalisation. 

FM : Vous prenez goût aux malls ?

PdC : Nous avons en réalité innové et démarré avec les centres commerciaux dans les années 1980 avec Parly 2, Velizy, la Valentine à Marseille. On regarde nos critères : zone de chalandise, profil des consommateurs, l’environnement spécifique et l’opérateur. De nombreux projets n’aboutissent jamais. Mais Unibail et Hammerson sont de grands opérateurs.

L'ensemble de l'interview de  Paolo de Cesare sur le groupe Le Printemps était dans la newsletter FashionMag Premium de ce mardi 20 octobre à destination des abonnés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com