×
Publié le
12 févr. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tommy Hilfiger parie sur l’Europe

Publié le
12 févr. 2013

«Le marché européen n’est pas facile. Mais avec une marque disposant d’un grand nom et des produits de bonne qualité, on peut tirer son épingle du jeu. Même pendant la crise, notre part de marché a continué de progresser dans cette région», note Daniel Grieder, président de Tommy Hilfiger Europe. Autant dire que le Vieux Continent reste stratégique pour la marque de sportswear chic au style preppy, qui appartient au groupe américain PVH Corp. «Nous ouvrons entre 60 et 80 points de vente en Europe par an, d’une superficie moyenne de 300 à 400 m2», confirme le dirigeant.

Visuel Tommy Hilfiger

Présente dans 90 pays, la marque de prêt-à-porter pour homme, femme et enfant réalise un chiffre d'affaires mondial de 3 milliards de dollars (2,3 milliards d’euros), dont 1,4 milliard de dollars (1 milliard d’euros) en Europe. Cette région représente 45% de ses ventes totales, tandis que l’Amérique du Nord pèse 35% et l’Asie 12%. En particulier, l'Italie et la France sont avec l’Allemagne, l’Espagne et la Belgique ses principaux marchés européens. Le groupe, qui compte 6.000 clients multimarques, détient 500 monomarques en Europe, dont un tiers en gestion directe et le reste en franchise.

Cette année Tommy Hilfiger a prévu de concentrer ses efforts en Europe notamment sur quatre pays : la France, l’Italie, la Grande-Bretagne et la Russie. Qualifiés de «focus markets» par Daniel Grieder, ces marchés sont considérés à fort potentiel et fondamentaux pour le développement de la marque en 2013. Parallèlement, l’Allemagne, le marché le plus important pour la marque en Europe, continuera de bénéficier d’investissements conséquents.

Certes, les Etats-Unis restent un marché important. Le groupe s’apprête d’ailleurs à inaugurer ce mois de février un flagship store de 1000 m2 à Los Angeles, sur la Robertson Road. Mais l’Europe n’est pas en reste. Après la réouverture récente du magasin porte-drapeau londonien de Regent Street (1000 m2), Tommy Hilfiger envisage d’agrandir à l’automne prochain son magasin de Düsseldorf, qui passera de 750 m2 à 1.200 m2. «Nous voulons ouvrir des flagship stores dans les grandes villes, où nous ne sommes pas encore présents comme Rome, Moscou, Stuttgart», conclut Daniel Grieder.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com